Cet article date de plus de 4 ans

Projet A45... 375 fermes menacées par le tracé!

Détruire des terres agricoles au profit de la construction d'une autoroute, c'est ce que souhaite dénoncer la confédération paysanne. Une manifestation, initialement prévue le 14 janvier mais reportée à cause de la neige, s'est tenue ce samedi 4 février malgré les rafales de vent.   
Manifestation anti A45 suite risque d'expropriation- Duerne le 04/02/2017
Manifestation anti A45 suite risque d'expropriation- Duerne le 04/02/2017 © Renaud Gardette- France3 RA
Ils étaient plusieurs centaine de personnes, membres de la confédération paysanne, mais aussi citoyens, ils se sont retrouvés ce samedi en fin de matinée à Duerne dans le Rhône. Ils veulent obtenir l'abandon du projet d'autoroute A45 qui devrait relier Brignais dans le Rhône à la Fouillouse dans la Loire.
Ils sont venus de tous le territoire des Monts du Lyonnais et entendent s'opposer aux expropriations de paysans travaillant sur les 375 fermes menacées par le tracé. Les confiscations de terres aujourd'hui exploitées plongent les agriculteurs menacés dans une profonde détresse dont ils ne peuvent se relever.
Cette situation aboutit, à terme, à l'appauvrissement des paysans et contribuent au dramatique recul du nombre de mètres carrés de terres cultivées dans notre région.
Le 04/02/2017 à Duerne
Le 04/02/2017 à Duerne © France3 RA

Les manifestants ont planté une nouvelle banderole "A45 : Non au Massacre de la terre" dans le virage entre
Duerne et St Martin en Haut sur le terrain d'un agriculteur directement menacé par ce tracé.

durée de la vidéo: 01 min 13
Interview de Jérôme Barange ©France3 RA
durée de la vidéo: 01 min 26
Interview de Jérome Guinand ©France3 RA

 

durée de la vidéo: 01 min 21
Interview de Thomas Bouchet ©France3 RA
Manifestation contre le projet d'A45

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
autoroute environnement agriculture économie a 45 transports