Cet article date de plus de 4 ans

Un an après l’horreur du Bataclan, Ceyrat (63) honore la mémoire d'Olivier Vernadal

Olivier Vernadal est l'une des victimes auvergnates des attentats de Paris. Ce passionné de rock vivait dans la capitale depuis quelques années, où il était fonctionnaire des Impôts. Un an après les attentats parisiens, Ceyrat, commune du Puy-de-Dôme dont il était originaire, honore sa mémoire.
durée de la vidéo: 01 min 53
Un an aprés, la douleur est toujours là ©F3 Auvergne
La commune de Ceyrat prés de Clermont-Ferrand a organisé une cérémonie dimanche matin en mémoire d'Olivier Vernadal, en présence de sa famille. Une cérémonie dont l'émotion s'est traduite par les mots de sa cousine : "On peut être fier de lui."

Olicier était un musicien passionné. L’Auvergnat Olivier Vernadal, âgé de 44 ans, a été tué il y a un au Bataclan. Le Ceyratois, que tout le monde appelait Dado, aimait aussi le football. Gardien de but de l'équipe locale dans sa jeunesse, il était resté très impliqué dans le club. Le stade municipal porte désormais son nom. 

Lors de ses obsèques l'an dernier, un hommage républicain lui avait été rendu. Son nom est gravé sur le monument aux morts de Ceyrat pour que chacun se souvienne qu’Olivier est une victime de guerre.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris terrorisme souvenir