Cet article date de plus de 3 ans

1600 femmes courent pour lutter contre le cancer du sein à Chamalières (Puy-de-Dôme)

1600 femmes participent, dimanche 15 octobre 2017, à la Chamaliéroise. Une course destinée à soutenir la recherche contre le cancer du sein. Elle est organisée, pour la 8ème année consécutive, à Chamalières dans le Puy-de-Dôme.

Dimanche 15 octobre 2017, à Chamalières dans le Puy-de-Dôme, 1600 femmes se mobilisent en courant pour la lutte contre le cancer du sein.
Dimanche 15 octobre 2017, à Chamalières dans le Puy-de-Dôme, 1600 femmes se mobilisent en courant pour la lutte contre le cancer du sein. © P.Franco/France 3 Auvergne
Elles se mobilisent en courant. 1600 femmes participent, dimanche 15 octobre, à la Chamaliéroise. Une course organisée tous les ans au profit de la lutte contre le cancer du sein. Cette année, c’est la 8ème édition.

Les participantes sont parties à 10 heures, du carrefour de l’Europe, à Chamalières dans le Puy-de-Dôme. Ellesont effectuées un parcours de 5 kilomètres dans les rues de la ville.

Toutes sont vêtues du même tee-shirt de couleur blanc avec écrit dessus en rose : "Chamaliéroise". En rose bien évidemment pour faire référence à Octobre rose, un mois dédié chaque année à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Cette année, l’édition est parrainée par Anne-Lise Rousset. Elle est vice-championne de trail 2015, 2ème de la coupe du monde ultra skyrunning 2016 et elle fait partie de l’équipe de France trail 2017.

L'intégralité des recettes de la course est destinée à la recherche contre le cancer du sein. Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Avec environ 12 000 décès par an, c’est également la première cause de mortalité.

Régulièrement, La Ligue contre le Cancer rapelle l'importance du dépistage du cancer du sein. Il a été généralisé en France en 2004. Il a pour double objectif de réduire la mortalité liée au cancer du sein et d’améliorer l’information et la qualité des soins des personnes concernées. Il garantit notamment à chaque femme un accès égal au dépistage sur l’ensemble du territoire et un niveau de qualité élevé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport santé société recherche sciences sorties et loisirs