Cambriolages dans le Puy-de-Dôme : 6 personnes interpellées

Au cours des perquisitions, dans le cadre d'une enquête sur une série de cambriolages dans des commerces du Puy-de-Dôme, des vins, du foie gras, du jambon, du fromage, et des consoles de jeux ont été saisis. / © Gendarmerie du Puy-de-Dôme
Au cours des perquisitions, dans le cadre d'une enquête sur une série de cambriolages dans des commerces du Puy-de-Dôme, des vins, du foie gras, du jambon, du fromage, et des consoles de jeux ont été saisis. / © Gendarmerie du Puy-de-Dôme

Mercredi 11 décembre, les gendarmes ont procédé à l’interpellation de 6 personnes dans le Puy-de-Dôme. On reproche à 4 d’entre elles d’avoir participé à une série de cambriolages dans des commerces du département de mai à novembre 2019.
 

Par Catherine Lopes

Mercredi 11 décembre, 6 personnes ont été interpellées à Pérignat-les-Sarliève, Pont-du-Château et Chavaroux, dans le Puy-de-Dôme. Ces interpellations interviennent dans le cadre d’une enquête sur une série de cambriolages commis dans des commerces du Puy-de-Dôme, de mai à novembre 2019. Le chef d'escadron Alain Dubois, commandant la compagnie de gendarmerie de Clermont-Ferrand, confirme les informations du journal La Montagne et explique : « A chaque fois le mode opératoire était le même. Un véhicule était volé, ils s’en seraient servi pour commettre le cambriolage et ensuite le véhicule était détruit par incendie. On reproche aux suspects 7 périples dans des salons de coiffure, bars, boucheries, supermarchés et magasins de sports. Ils seraient impliqués dans 35 faits ».

Un préjudice estimé à 280 000 euros

Les voleurs présumés auraient sévi dans la grande périphérie de Clermont-Ferrand et dans le Puy-de-Dôme, allant parfois cambrioler jusqu’à Vic-le-Comte ou Besse. Des consoles de jeux, du Saint-Nectaire, du foie gras, du jambon, des bouteilles de vins, parfois des grands crus, des bouteilles de champagne et des alcools divers ont été volés. Le préjudice total est estimé à 280 000 euros.

Deux suspects mis hors de cause

Les 6 suspects, âgés de 18 à 35 ans, ont été placés en garde à vue. Deux d’entre eux ont été mis hors de cause et relâchés. Les quatre autres devraient passer en comparution immédiate vendredi 13 décembre après-midi. L’enquête a été diligentée par le Gelac (Groupe d’enquête et de lutte contre les cambriolages), et organisée par la compagnie de gendarmerie de Clermont-Ferrand, avec le concours de plusieurs unités, les PSIG de Clermont-Ferrand, d’Ambert, de Combronde et La Bourboule, la brigade d’Ennezat et la sûreté départementale.
 

Sur le même sujet

Les + Lus