Clermont-Ferrand : les ACC connaîtront leurs repreneurs le 30 octobre

Les ACC connaîtront leur repreneur le 30 octobre prochain. / © Lysandra CHADEFAUX/FRANCE 3 AUVERGNE
Les ACC connaîtront leur repreneur le 30 octobre prochain. / © Lysandra CHADEFAUX/FRANCE 3 AUVERGNE

Des 4 potentiels repreneurs en lice, seuls deux seront sélectionnés pour racheter les Ateliers de Construction du Centre de Clermont-Ferrand. Le délibéré aura lieu le 30 octobre.

Par Catherine Lopez

Les ACC ont l'embarras du choix. D'un coté le leader industriel canadien Bombardier et la société française de traitement thermique TTh se disputent la partie maintenance des ateliers. De l'autre, le groupe NSE et l'entreprise de services énergétiques Cegelec convoitent la partie ingénierie. Les 4 concurrents ont pu présenter ce jeudi 24 octobre au matin leurs projets concernant les ACC devant le Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand. Le délibéré est programmé pour le 30 octobre prochain. 

TTh remporte l'adhésion du Comité Social et Economique

Les salariés des ACC se sont quant à eux prononcés sur leurs préférences le 22 octobre. Ils ont voté pour TTh concernant la reprise de la partie maintenance. Le CSE (Comité Social et Economique) des ACC justifie cette préférence par la situation financière du groupe Bombardier qui selon Zone Bourse "présente une situation financière d'endettement tendue et ne dispose pas de marges d'investissement importantes".

Le CSE juge au contraire l'offre de TTh "assise sur une analyse beaucoup plus fine que celle de Bombardier" et estime que "TTh s'engage sur des investissements plus conséquents à l'horizon 2023". Cet engagement est à hauteur de 4,2 millions d'euros, dont 1 million de prêt bancaire. Le CSE signale également que Bombardier prévoit le licenciement de 59 personnes, contre 47 pour TTh.

Cegelec fait l'unanimité

Du côté de l'ingénierie, c'est Cegelec qui fait l'unanimité. Selon le CSE, ce choix se justifie par les conditions de reprise du personnel jugées "satisfaisantes", mais aussi par la promesse d'un déménagement "dans des locaux modernes situés dans l'agglomération clermontoise compatibles avec les exigences de sécurité Défense et générateurs de multiples gains de productivité."

Sur le même sujet

Les + Lus