Clermont-Ferrand : à la Pardieu, le refuge des mineurs isolés étrangers

La quarantaine de mineurs isolés étrangers vivent entre deux maisons abandonnées, dans le quartier clermontois de la Pardieu. / © France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
La quarantaine de mineurs isolés étrangers vivent entre deux maisons abandonnées, dans le quartier clermontois de la Pardieu. / © France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Une quarantaine de jeunes mineurs isolés occupaient le squat de l'ancien lycée Monanges à Clermont-Ferrand jusqu'à son évacuation, début septembre 2017. Aujourd'hui, ils attendent de trouver un toit pour passer l'hiver et ont momentanément trouvé refuge dans la zone de La Pardieu.

Par V.P.

Le bâtiment est une oasis à l'écart du tumulte, un lieu à l'abri des regards où les mineurs isolés étrangers trouvent un peu de répit. Avant d’échouer dans ce squat, ces jeunes ne se connaissaient pas. Ils sont arrivés seuls, sans famille, sans amis, après un long périple depuis leur pays d'origine. Ils sont une quarantaine d’adolescents ici, âgés de 15 à 17 ans, répartis dans deux maisons.

Aujourd'hui, ils partagent leur quotidien. « Il y a des Guinéens, Maliens, Ivoiriens, des Camerounais… c’est mélangé ! indique Aboubakar, arrivé de Guinée. Entre nous (…)il y a de la cohésion : on sort ensemble, en rentre ensemble, on va aux cours ensemble. »



Considérés comme des majeurs par l'administration



Ils ont baptisé le squat, le « 5 E », leur hôtel 5 étoiles. Onze bénévoles encadrent par intermittence ces jeunes sans repères. Il faut leur apprendre à vivre en communauté.

S'ils se sont réfugiés à la Pardieu, c'est parce que l'administration les considère comme des majeurs. Plusieurs associations les accompagnent pour prouver leur minorité. Un combat d'au moins quatre mois pour rétablir leurs droits à une scolarisation et un logement. En attendant, ces jeunes migrants se préparent à une autre épreuve. Dans quelques semaines, ils vivront leur premier hiver en France.


►Notre reportage dans le quartier de la Pardieu, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Clermont-Ferrand : à la Pardieu, un refuge pour mineurs isolés
Intervenants : Aboubakar, migrant guinéen ; Robin Correia, membre du DAL 63.  - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes  - Reportage : Maxime Van Oudendycke et Claude Fallas. Montage : Amélie Desprès.

 

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne