• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : polémique autour d’un bus électrique

La Métropole clermontoise a choisi un nouveau mode de transport en commun : un bus électrique en site propre à l'horizon 2025. / © France 3 Auvergne
La Métropole clermontoise a choisi un nouveau mode de transport en commun : un bus électrique en site propre à l'horizon 2025. / © France 3 Auvergne

La Métropole clermontoise a choisi un nouveau mode de transport en commun : un bus électrique en site propre à l'horizon 2025. Ce sera le cas pour la ligne B. Une nouvelle ligne qui risque de modifier le paysage et les habitudes des habitants de Chamalières et Royat.

Par Aurélie Albert

Moins de voitures, moins de pollution, au profit d’un bus électrique : c’est ce qui pourrait se dessiner pour l’avenir de l’avenue de Royat. Un projet qui pourrait favoriser la mobilité, mais pour d’autres, cela pourrait contrarier des habitants très attachés à leur mode de vie.
« C’est bien d’avoir des bus propres, mais c’est bien aussi de garder des places de stationnement pour n pas tuer les petits commerces en centre-ville. Il y a des personnes qui se déplacent en voiture, car ils ne sont pas forcément sur les trajets de bus et qui ont besoin aussi de pouvoir se déplace », explique une habitante du quartier.

Des travaux dès 2019 ? 


Les communes de Chamalières et de Royat feraient presque de la résistance face à la métropole clermontoise. Pour le maire de Royat, un bus électrique ne doit ni sacrifier des places de parking, ni dénaturer la station thermale. « Je suis bien d’accord pour le site propre, mais à quel prix pour les habitants de Royat ? L’avenue de Royat, c’est pratiquement la plus belle avenue de la métropole. Ce qui m’inquiète, c’est l’environnement du site propre, comment il sera », évoque Marcel Aledo.

Un premier débat sur ce grand projet de transports en commun se déroulera le 29 juin entre les élus de Clermont Auvergne Métropole. D’autant plus que des travaux pourraient commencer dès 2019, quelques mois avant les prochaines élections municipales.

Clermont-Ferrand : polémique autour d'un bus électrique
La Métropole clermontoise a choisi un nouveau mode de transport en commun : un bus électrique en site propre à l'horizon 2025. Ce sera le cas pour la ligne B. Une nouvelle ligne qui risque de modifier le paysage et les habitudes des habitants de Chamalières et Royat. Intervenant : Marcel Aledo, maire de Royat  - Reportage : Brigitte Cante, Pascal Franco, Alexis Cretin et Alain Bertrand

 

Sur le même sujet

Bébés sans bras, la piste de l'eau

Les + Lus