• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : une soixantaine de gilets jaunes au Brézet pour “marquer le coup”

Quelques gilets jaunes sont venus occuper à nouveau le rond-point du Brézet / © Cyrille Genet / France 3 Auvergne
Quelques gilets jaunes sont venus occuper à nouveau le rond-point du Brézet / © Cyrille Genet / France 3 Auvergne

Les gilets jaunes clermontois l'avaient annoncé : après la destruction de la cabane du rond point du Brézet par les forces de l'ordre, ils sont venus occuper de nouveau ce point stratégique, ce samedi 20 avril. Une soixantaine d'entre eux étaient présents pour "marquer le coup". 

Par ED

Nouveau samedi de mobilisation pour les gilets jaunes à l'échelle nationale. Pas de manifestation à Clermont-Ferrand. Mais les gilets jaunes qui occupaient le rond-point du Brézet jusqu'à la destruction de leur campement par les forces de l'ordre mercredi dernier, se sont de nouveau rassemblés.
 
Les gilets jaunes occupent le Brézet
Reportage de Cyrille Genet et Olivier Martinet


Ils étaient une soixantaine à partir de 13h30. Une banderole a été étendue au beau milieu du rond point : "Ils ont détruits la cabane mais pas le moral des gilets jaunes".
 
Un léger barrage filtrant de la 4 voies s'est installé, avant d'être levé par les forces de l'ordre. Les manifestants ont ensuite fait plusieurs tours du rond-point pour protester contre la destruction de leur "cabane", point de ralliement depuis le début du mouvement. Puis ils ont fait une chaine humaine. La véritable "reprise" n'est en revanche pas prévue, comme annoncée.
 

"On est les braises du feu"

À Lezoux, une délégation d'une dizaine de personnes est partie rejoindre la manifestation régionale à Lyon. "On est les braises du feu, ça peut repartir à tout moment, après, il y aura le feu", a prévenu Rémi, qui estime que cinq mois de mouvement, c'est n'est "pas très long".
 

Sur le même sujet

Les gilets jaunes occupent le Brézet

Les + Lus