• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : les verres connectés, une solution dans les EHPAD pour lutter contre la canicule ?

Depuis 2016, des verres connectés sont utilisés à l'EHPAD Les 9 soleils de Clermont-Ferrand. / © OMERIS
Depuis 2016, des verres connectés sont utilisés à l'EHPAD Les 9 soleils de Clermont-Ferrand. / © OMERIS

Depuis 3 ans, l’EHPAD Les 9 soleils à Clermont-Ferrand utilise des verres connectés pour suivre l’hydratation de ses résidents. Un dispositif renforcé en cette période de canicule.
 

Par Catherine Lopes

En cette période de fortes chaleurs, les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) sont particulièrement attentifs à l’hydratation de leurs résidents. A Clermont-Ferrand, l’établissement Les 9 soleils a été le premier en France à utiliser les nouvelles technologies dans ce domaine. Ainsi, cet EHPAD, qui compte 80 résidents, a été choisi en 2016 pour mettre en place des verres connectés. Stéphane Villard, cadre de soins, explique le fonctionnement du dispositif : « Nous récupérons deux fois par jour les données. Le système vérifie 3 éléments : le verre est-il rempli, le résident a-t-il bu et le verre est-il propre ? ». Lorsque le dispositif détecte un changement d’habitude ou des risques hydriques, il signale ces anomalies au personnel soignant, facilitant ainsi la prise en charge de l’utilisateur. Les données enregistrées par ce verre intelligent sont également accessibles en temps réel grâce à un outil de suivi personnalisable.

40 résidents suivis

Actuellement, l’EHPAD Les 9 soleils dispose de 55 balises, qui lui permettent de suivre 40 résidents.  « Ces 40 pensionnaires ont été choisis car ils sont relativement autonomes. Cela évite les procédés vexatoires, comme lorsque les soignants incitent à boire alors que les résidents viennent de le faire » souligne Stéphane Villard. Cet outil permet à la fois de préserver l’autonomie des résidents et d’établir un diagnostic en cas d’hydratation insuffisante. Le cadre de soins précise : « Avec la canicule on a multiplié le nombre d’activation de balises pour une surveillance plus importante. Le verre reste un outil mais ne remplace pas un soignant. Nous mettons du personnel supplémentaire pour inciter à l’hydratation. Une personne est même dédiée à cette tâche ». Après cette expérimentation à Clermont-Ferrand, l’ensemble du réseau d’EHPAD Omeris a bénéficié de ce dispositif.
 

Sur le même sujet

Spectacle de la Ferme du Sougey (Ain)

Les + Lus