• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Clermont-Ferrand : le village des “irréductibles gaulois” en gilets jaunes

Les gilets jaunes installés, au Bipôle à Saint-Beauzire, près de Clermont-Ferrand ont suivi à la télévision la mobilisation parisienne du samedi 24 novembre. / © Y.Fournier-Passard/France 3 Auvergne
Les gilets jaunes installés, au Bipôle à Saint-Beauzire, près de Clermont-Ferrand ont suivi à la télévision la mobilisation parisienne du samedi 24 novembre. / © Y.Fournier-Passard/France 3 Auvergne

Dans le Puy-de-Dôme, les gilets jaunes occupent toujours, dimanche 25 novembre, le rond-point de Saint-Beauzire près du péage de Gerzat situé à proximité de Clermont-Ferrand. Ils ont installé un campement. Ils effectuent régulièrement des barrages filtrants et des opérations péage gratuit. 

 

Par D.Cros

A quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, des gilets jaunes se sont installés sur le rond-point de Saint-Beauzire. Depuis le début de la mobilisation, ils effectuent des barrages filtrants et mènent des opérations péage gratuit, aux barrières du péage autoroutier de Gerzat.

Ils ont installé un campement pour montrer leur détermination. Depuis sept jours, ils sont approvisionnés par des commerçants et des habitants. Comme ils le disent, ils resteront sur place "le temps qu’il faudra".
 

Solidaires avec la mobilisation parisienne du samedi 24 novembre


Les gilets jaunes ne sont pas allés manifester à Paris, samedi 24 novembre, mais ils ont poursuivi leur mobilisation et ont mené sur place de nombreuses opérations. 

La mobilisation parisienne était dans toutes les têtes. Elle était même inscrite sur une des banderoles, mais sur place, quasiment personne n’a pu se rendre dans la capitale. Les manifestants expliquent : "Certains travaillent, d’autres ne peuvent pas à cause des enfants et puis le trajet coûte cher".

Alors sous une tente, les gilets jaunes ont installé une télévision pour suivre la mobilisation parisienne. "Notre coeur est avec eux" explique Florence, fondatrice du village gaulois de Saint-Beauzire. 

 
A Clermont-Ferrand : le village des "irréductibles gaulois" en gilets jaunes
Dans le Puy-de-Dôme, les gilets jaunes occupent toujours, dimanche 25 novembre, le rond-point de Saint-Beauzire près du péage de Gerzat situé à proximité de Clermont-Ferrand. Ils ont installé un campement. Ils effectuent régulièrement des barrages filtrants et des opérations péage gratuit.  Intervenant : Florence Fondatrice du "village gaulois" de Saint-Beauzire.  - France 3 Auvergne - Y.Fournier-Passard; E.Taxil et S.Salmon

 

Les gilets jaunes s’organisent pour tenir dans la durée


A Saint-Beauzire, les gilets jaunes restent de jour comme de nuit. Pour se faire, un véritable campement s’est installé. Des véhicules ont été stationnés et des tentes ont été dressées. Les manifestants ont également apporté des provisions, de la vaisselle et des réchauds pour préparer leurs repas. Ils ont également prévu des couvertures, des vêtements chauds pour se réchauffer et des palettes pour alimenter le feu.
 

Sur une pancarte, un message d'avertissement est écrit : "zéro alcool, zéro drogue, sous peine d'être viré du mouvement". Les manifestants veulent éviter les débordements et prônent le pacifisme. Pour l'instant toléré par les gendarmes, le campement des "irréductibles" de Saint-Beauzire compte bien maintenir la paix au village.

A lire aussi

Sur le même sujet

Volley-ball : Les Panthères s'inclinent face à Paris Saint-Cloud samedi 24 novembre

Les + Lus