Clôture en demi-teinte pour la foire de Clermont-Cournon

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Auvergne
© France 3 Auvergne

Après 10 jours d'activité, le rideau se referme sur la foire de Clermont-Cournon. Fréquentation stable, selon les organisateurs. Mais certains commerçants font grise mine. D'autres secteurs tirent leur épingle du jeu.

Pas assez de visiteurs, de ventes ou de prises de contact... Dans les allées de la foire, de nombreux exposants sont déçus. L'édition 2015 n'a pas répondu à leurs attentes. Et les habitués l'ont bien remarqué : des stands ont disparu, une soixantaine par rapport à l'an dernier. Sébastien Poumeyrol, lui, reste prudent. Ce vendeur d'abris de jardin repart avec 7 rendez-vous et 5 devis. C'est 10 fois moins que l'an dernier.
"Faut voir le bilan qu'on va en tirer dans les 2 mois qui viennent, une fois que les gens auront reçu les devis. Mais c'est vrai qu'on n'a pas beaucoup dialogué avec des personnes en fait...", concède-t-il.


Entre satisfaction et morosité

Certains secteurs toutefois, comme l'aménagement et la rénovation du logement, semblent mieux tirer leur épingle du jeu. Exemple au rayon des énergies nouvelles et des poêles à bois : les clients viennent finaliser leur projet en faisant jouer la concurrence.
"Il y en a toujours qui diront que la foire, ce n'est plus ce que c'était, et ainsi de suite...", prévient Lionel Vergt, vendeur de cheminées. "Mais je pense que quand on se donne les moyens, qu'on passe du temps à préparer un stand, qu'on met des produits qualitatifs sous enseigne de notoriété aussi, je ne vois pas comment ça pourrait ne pas être intéressant financièrement pour nous, comme pour les clients", estime-t-il.


Un rendez-vous qui a attiré 160 000 visiteurs 

La foire de Clermont Cournon est-elle en perte de vitesse ?
La fréquentation est stable, affirment les organisateurs. Avec un peu plus de 160.000 visiteurs, elle est conforme à celle de l'an passé. Même si le volume d'affaires subit logiquement les effets de la crise...
"Les foires sont impactées par le contexte économique, il n'y a pas de parenthèses économiques qui vont s'ouvrir pendant 10 jours", admet Catherine Merlot, directrice générale de la Foire Internationale de Clermont-Cournon. "Et c'est complètement logique qu'elles soient impactées. Les foires travaillent sur une vingtaine de secteurs commerciaux. Et au sein de ces secteurs commerciaux, on sait très bien qu'il y a des activités qui souffrent".

Une enquête a été menée auprès des visiteurs. Les résultats, qui seront connus dans 3 mois, apporteront des éléments de réflexion pour faire évoluer la foire en 2016.

durée de la vidéo: 01 min 41
La foire de Cournon à l'heure du bilan



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.