Le dépôt de Cournon débloqué par les forces de l'ordre

Après le déblocage vient l'heure du nettoyage devant le dépôt de carburant de Cournon. Les 700 000 litres vont pouvoir être distribués dans les stations-services de la région. / © Stéphanie Vinot
Après le déblocage vient l'heure du nettoyage devant le dépôt de carburant de Cournon. Les 700 000 litres vont pouvoir être distribués dans les stations-services de la région. / © Stéphanie Vinot

Depuis vendredi 3 juin, le dépôt de carburant de Cournon était bloqué pour la seconde fois par les opposants à la loi travail. Lundi matin, 68 gendarmes se sont rendus sur place et la vingtaine de manifestants alors présents sur les lieux les ont quittés.

Par Claude Fallas

Il aura fallu le déplacement des forces de l'ordre pour les disperser. Lundi matin, 68 gendarmes se sont rendus au dépôt de carburants de Cournon, bloqué depuis 3 jours où ils ont provoqié le départ de la vingtaine de manifestants présents.

Alors que le piquet de grève mis en place mercredi 1er juin devant l'aéroport de Clermont-Ferrand-Aulnat était toujours actif, vendredi à 4 heures du matin, la CGT avait choisi de reprendre le blocage du dépôt de carburants de Cournon-d'Auvergne dans le Puy-de-Dôme. L'objectif des manifestants était d'empêcher une livraison de 700 000 litres de se faire.

Le 23 mai dernier, des manifestants avaient déjà bloqué ce dépôt de carburant pendant six jours. 

Sur le même sujet

Les + Lus