Les gendarmes du Puy-de-Dôme recherchent les propriétaires de quelque 200 objets volés

Fin 2017, les gendarmes de la compagnie de Clermont-Ferrand mettaient la main sur des cambrioleurs qui sévissaient dans le Puy-de-Dôme, l’Allier et le Rhône. Mercredi 7 février, les militaires ont publié les photos de près de 200 bijoux, matériel multimédia et autres objets volés. / © Gendarmerie du Puy-de-Dôme
Fin 2017, les gendarmes de la compagnie de Clermont-Ferrand mettaient la main sur des cambrioleurs qui sévissaient dans le Puy-de-Dôme, l’Allier et le Rhône. Mercredi 7 février, les militaires ont publié les photos de près de 200 bijoux, matériel multimédia et autres objets volés. / © Gendarmerie du Puy-de-Dôme

Fin 2017, les gendarmes de la compagnie de Clermont-Ferrand mettaient la main sur des cambrioleurs qui sévissaient dans le Puy-de-Dôme, l’Allier et le Rhône. Mercredi 7 février, les militaires ont publié les photos de près de 200 bijoux, matériel multimédia et autres objets volés. 

Par K. Tir

Bijoux, matériel multimédia, outils électroportatifs, etc. En tout ce sont près de 200 objets volés qui attendent de retrouver leurs propriétaires. Mercredi 7 février, la gendarmerie du Puy-de-Dôme a publié les photos de ce butin saisi lors de l’interpellation de cambrioleurs, fin 2017.



En octobre et novembre 2017, de nombreux cambriolages ont été perpétrés, le plus souvent en début de soirée, dans les secteurs de Clermont-Ferrand, Riom et Issoire. « Les investigations menées par les enquêteurs de la brigade des recherches ont permis de cibler une équipe de malfaiteurs domiciliés à Cébazat et Clermont-Ferrand » indique la gendarmerie. Le 29 novembre, les individus sont interpellés et une partie des objets volés ont été restitués à leur propriétaire. Malgré cela, de nombreux objets saisis font l’objet d’une nouvelle enquête préliminaire visant à leur restitution. Selon la gendarmerie, « Les auteurs ne se sont pas contentés de commettre des méfaits dans la couronne Clermontoise mais également dans des départements voisins (Allier, Rhône) », entre mars et novembre 2017.

La gendarmerie du Puy-de-Dôme a mis en ligne l’ensemble des photos des objets volés. Un formulaire est à la disposition des propriétaires.

Les photos des objets volés sont ICI


Sur le même sujet

Les + Lus