• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Jeune homme tué par balles près de Clermont-Ferrand : ce que l’on sait de l’enquête

Un jeune homme a été découvert mort, mardi 28 mai, en fin d'après-midi, à Cournon-d'Auvergne (Puy-de-Dôme). Il a été abattu en pleine rue. / © BOILEAU FRANCK / MAXPPP
Un jeune homme a été découvert mort, mardi 28 mai, en fin d'après-midi, à Cournon-d'Auvergne (Puy-de-Dôme). Il a été abattu en pleine rue. / © BOILEAU FRANCK / MAXPPP

Les deux suspects de l'assassinat fin mai d'un homme de 26 ans à Cournon-d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), pourraient être partis à l'étranger, selon le parquet, qui a émis un mandat d'arrêt européen à leur encontre.

Par AFP

Plusieurs jours après la découverte du corps d’un jeune homme de 26 ans tué par balles, à Cournon-d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand, les auteurs présumés de l’assassinat sont toujours en fuite. "Il est possible que les deux suspects, un homme et une femme âgés d'une vingtaine d'années, soient partis à l'étranger. C'est une hypothèse qui commence à être sérieusement envisagée par les enquêteurs", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Clermont-Ferrand Eric Maillaud, confirmant une information du journal La Montagne.
Les faits se sont déroulés le 28 mai dans une zone pavillonnaire de la ville. La victime, connue des services de police, a été atteinte de deux coups de feu au thorax alors qu'elle se trouvait à bord de son véhicule, à proximité de son domicile.

 

Une vengeance personnelle ?


Une information judiciaire du chef d'assassinat a été ouverte début juin. "On n'est pas sur une rencontre impromptue mais préparée. Ils se retrouvaient. Leur différend pourrait être lié à une vengeance personnelle plutôt qu'à un éventuel trafic de stupéfiants", précise Eric Maillaud.
Le duo aurait pris la direction de l'Espagne, selon La Montagne. L'enquête a été confiée au Service régional de la police judiciaire de Clermont-Ferrand. L'agglomération clermontoise est peu habituée à ce type des faits, le dernier homicide en date par arme à feu, en pleine rue, remontant à 2014 sur la commune de Chamalières.

Sur le même sujet

Le domaine Dupoizat candidat du Loto du patrimoine

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer