• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Métropole de Clermont-Ferrand : les projets d'architectes pour la grande bibliothèque à l'étude

Le pavillon Dijon de l'ancien Hôtel-dieu de Clermont-Ferrand accueillera la nouvelle bibliothèque, tout en gardant des éléments architecturaux / © Camille Da Silva / France 3 Auvergne
Le pavillon Dijon de l'ancien Hôtel-dieu de Clermont-Ferrand accueillera la nouvelle bibliothèque, tout en gardant des éléments architecturaux / © Camille Da Silva / France 3 Auvergne

Le concours d'architecte pour la future grande bibliothèque métropolitaine a débuté à Clermont-Ferrand. Une centaine de dossiers ont été déposés jeudi 17 janvier : seulement 5 seront retenus après l'examen par un premier jury.

Par Renaud Gardette

L'ancien pavillon Dijon de l'Hôtel-Dieu accueillera dans quelques années la Grande Bibliothèque de Clermont-Métropole. Le site a été racheté par la ville, avec l'aide de l'Etat, de la Région et du département du Puy-de-Dôme. Le chantier devrait durer jusqu'en 2022. Le public pourra alors bouquiner dans ce bâtiment historique du 18e siècle, ou prendre l'air dans un jardin extérieur de lecture. Mais ce n'est pas pour tout de suite.
 
Le pavillon Dijon de l'Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand accueillera la future bibliothèque métropolitaine de Clermont-Ferrand.

Pour l'instant une centaine de dossiers d'architectes ont été déposés. Seulement 5 seront encore en lice après examen. 

Olivier Bianchi, maire (PS) de Clermont-Ferrand, et président de Clermont-Auvergne-Métropole : "Les contraintes étaient extrêmement compliquées. Nous devions gérer avec le Ministère de la Culture un certain nombre d'enjeux. C'est pour cela qu'ils sont fortement présents dans le jury, pour essayer de trouver comment bien traiter la sauvegarde du patrimoine. Des financeurs, des représentants de l'ordre des architectes, des membres du Conseil Métropolitain vont choisir ces cinq candidats. Le choix est très difficile. On pourrait en avoir 4 ou 5 fois plus qui mériteraient de concourir."
 

Le coût total des travaux est estimé à 29 millions d'euros. Pour faire leur choix, les jurés se basent sur différents critères : l'expérience du candidat, mais aussi l'équipe avec laquelle il travaillera. Le choix de l'architecte retenu sera communiqué le 13 juin 2019. 
 

Sur le même sujet

Trafic autoroutier sur l'A7 : les informations circulent ! 

Les + Lus