Cet article date de plus de 3 ans

Michelin et Aubert & Duval facilitent l’intégration de leurs salariés dans la réserve militaire

Deux grandes entreprises auvergnates, Michelin et Aubert & Duval ont signé, mardi 11 avril à Clermont-Ferrand, une convention avec l’armée. Objectif : permettre à leurs salariés de rejoindre la réserve militaire.
Intervenants: Général Gilles Darricau, Délégué militaire du Puy-de-DômeJean-Dominique Senard, PDG de Michelin / Christian Levivier, D.R.H. de Aubert & Duval
Pour faciliter l'intégration des salariés qui souhaitent rejoindre l'armée de réserve, une convention a été signée, mardi 11 avril à Clermont-Ferrand, entre l'armée et plusieurs entreprises auvergnates comme Michelin ou encore Aubert & Duval.
Avec cette convention, il s'agit de faciliter les démarches et de formaliser la manière dont les salariés peuvent accomplir leurs activités de réserve.  Pour les deux parties, c'est  un accord de partenariat qui permet à chacun de s'y retrouver. En quelque sorte du gagnant-gagnant.


« C’est une réserve d’appoint puisque nous sommes en mesure de recruter des cols blancs et des cols bleus qui, le week-end ou pendant les vacances, deviennent des cols kakis pour s’engager pour la sécurité des Français » précise le général Gilles-Darricau, délégué militaire du Puy-de-Dôme.

Par exemple, Michelin s'est engagé à étendre de 5 à 12 jours la durée de mise à disposition des salariés réservistes; il faut dire que le PDG Jean-Dominique Senard, est lui-même colonel de réserve.

« Le lien Etat-Nation est pour moi quelque chose de très, très, fort et c’est une manière de le concrétiser.» explique-t-il.

Chez Aubert & Duval, la signature de cette convention est le prolongement d’une politique installée dans le temps.

« Ça fait déjà de nombreuses années que nous facilitions la disponibilité de nos collègues qui désiraient rejoindre la réserve » confirme Christian Levivier, le Directeur des ressources humaines.

Les entreprises signataires de telles conventions deviennent ainsi partenaires de la Défense Nationale et obtiennent aussi une petite réduction d'impôt.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité michelin économie entreprises