Montpellier-ASM : les Jaunards sauront-ils éviter les barrages ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Pauilhac
Seuls les avants de l'ASM se sont présentés à l'entraînement jeudi matin.
Seuls les avants de l'ASM se sont présentés à l'entraînement jeudi matin. © France 3 Auvergne

L'ASM se déplace à Montpellier samedi, pour le compte de la 26e journée du Top 14. S'ils gagnent, les Clermontois seront qualifiés directement pour les demi-finales (5 et 6 juin) sans passer par la case barrage (29 et 30 mai). Mais seront-ils suffisamment en forme pour remporter la victoire?

Les arrières de l'ASM étaient absents de l'entraînement jeudi matin. Lopez, James, Rado, Delany... la majorité des ouvreurs et des demis de mêlée ont pris des coups récemment. Même si cela n'est pas "catastrophique" à ses yeux,  le coach Franck Azéma ne cache pas son inquiétude : "Franchement, ils sont tous un peu dans le même état ! (…) Je ne sais pas encore comment je vais démarrer samedi."

Même si les Jaunards affichent leur volonté de gagner à Montpellier, la dernière victoire contre Toulon a rappelé à quel point il était compliqué de l'emporter sur des matchs décisifs. "On a toujours la peur de mal faire. On a beaucoup d'enthousiasme, beaucoup d'envie mais il y a toujours ce petit coté inhibé où on n'a pas envie de faire l'erreur qui pourrait nous coûter la victoire", confie Aurélien Rougerie. 

En l'emportant samedi, Clermont a la possibilité de se simplifier la vie et surtout de rassurer des supporteurs un peu à cran ses derniers temps. "Éviter le barrage, déjà pour le supporteur, ça serait bien... Personnellement, en 2010, je me souviens : on a joué le barrage, on était champion", relativise le pilier Davit Zirakashvili.

L'ASM en barrage ou en demi-finales ? La réponse samedi aux alentours de 18 heures.

durée de la vidéo: 01 min 25
J-2 avant Montpellier/Clermont (Top 14)

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.