Pourquoi des gens du voyage se sont installés sur un stade près de Clermont-Ferrand

Faute d'aire de grand passage, les gens du voyage ont installé leurs caravanes, mi-juin, sur un stade à Aubière dans le Puy-de-Dôme. / © P.Franco/France 3 Auvergne
Faute d'aire de grand passage, les gens du voyage ont installé leurs caravanes, mi-juin, sur un stade à Aubière dans le Puy-de-Dôme. / © P.Franco/France 3 Auvergne

Mi-juin pour la troisième année consécutive, des gens du voyage ont installé leurs caravanes, à Aubière, dans le Puy-de-Dôme. La raison : la Métropole ne dispose pas d'aire de grand passage pour les accueillir. Pourtant ce type d'infrastructure est obligatoire. 

Par D.Cros

Des gens du voyage se sont installés depuis plusieurs semaines sur le stade Paul Bourzac, à Aubière, dans le Puy-de-Dôme. La place a d’abord été occupée par une trentaine de caravanes. Depuis le 18 juin, ces gens du voyage sont partis. Ils ont été remplacés par une quinzaine de nouvelles familles.

Une occupation illégale mais contrainte selon ces familles car il n'existe aucune aire de grand passage dans l'agglomération de Clermont-Ferrand. A l’heure actuelle, la métropole ne dispose pas de ce type d'infrastructure pourtant obligatoire.

Selon Patrice Pons, directeur de l'Association de gestion du schéma d'accueil et d'habitat des gens du voyage, le dossier est complexe. Les difficultés sont multiples : "On se heurte à la difficulté de mobiliser quatre hectares de foncier. De plus, on est confronté à beaucoup de groupes nationaux qui ne veulent pas s’arrêter à Clermont-Ferrand compte tenu d’animosité avec des voyageurs locaux avec lesquels ils ont du mal à s’entendre".

Trouver un terrain qui satisfasse les collectivités et les voyageurs


"Si les voyageurs ne valident pas le choix de ce terrain, ils ne viendront pas et nous équiperions un terrain pour rien. Il faut donc éviter le gaspillage d’argent public" explique Patrice Pons. Puis il ajoute : "La difficulté aujourd’hui est de trouver le terrain au bon endroit qui satisfasse tout le monde, les collectivités comme les voyageurs".

L’association envisage d’élargir le périmètre de recherche pour trouver un terrain qui corresponde. L'axe privilégié serait un axe nord-sud entre Riom et Clermont-Ferrand.

C'est la troisième année consécutive que des gens du voyage réquisitionnent le terrain sur Aubière. Pour l'heure, la municipalité et les groupes de voyageurs ont trouvé un accord. Ils peuvent se brancher aux réseaux d'eau et d'électricité. 

 

La métropole de Clermont-Ferrand ne dispose pas d'aire d'accueil pour les gens du voyage
Pour la troisième année consécutive, les gens du voyage ont installé leurs caravanes, à Aubière, dans le Puy-de-Dôme. La raison, la Métropole ne dispose pas d'aire de grand passage pour les accueillir, pourtant ce type d'infrastructure est obligatoire. Intervenants : Elvis Vermeulen Responsable de la classe rugby au collège Joliot-Curie et Patrice Pons Directeur de l'Association de gestion du schéma d'accueil et d'habitat des gens du voyage.  - France 3 Auvergne - M.Van Oudendycke, P.Franco et B.Courtine

 

Sur le même sujet

Se brosser les dents en 10 secondes grâce à une start-up lyonnaise

Les + Lus