Puy-de-Dôme : pressé d’arriver en vacances, il est flashé à 212 km/h sur l’autoroute

Samedi 12 juin, les gendarmes ont contrôlé un automobiliste qui roulait à 212 km/h sur l’autoroute A71, au niveau de Jozerand, dans le Puy-de-Dôme. Sous l’empire de produits stupéfiants, il a expliqué aux gendarmes qu’il était pressé de rejoindre son lieu de vacances. 

Samedi 12 juin, les gendarmes du Puy-de-Dôme ont flashé un conducteur sur l'A71 : il roulait à 212 km/h au lieu des 130 autorisés.
Samedi 12 juin, les gendarmes du Puy-de-Dôme ont flashé un conducteur sur l'A71 : il roulait à 212 km/h au lieu des 130 autorisés. © EDSR du Puy-de-Dôme

Samedi 12 juin, à 18 heures, les gendarmes de l’équipe rapide d’intervention du peloton motorisé de Clermont-Ferrand ont intercepté un véhicule à Jozerand, dans le Puy-de-Dôme.

Sur l’autoroute A71, ils ont contrôlé un automobiliste qui roulait à une vitesse de 212 km/h, sur une portion limitée à 130 km/h. Il s’agissait d’un jeune chef d’entreprise d’Orléans. Il avait également consommé des produits stupéfiants avant de prendre le volant.

Des explications peu convaincantes

Afin d’expliquer son excès de vitesse, il a précisé aux gendarmes qu’il était pressé de rejoindre son lieu de vacances et que le soleil l’empêchait de voir son compteur de vitesse. Ces explications n’ont pas convaincu les gendarmes. Ils ont retiré immédiatement le permis de conduire de l’automobiliste. Quant à son véhicule, après une immobilisation judiciaire, il a été placé immédiatement en fourrière.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité routière société sécurité