Puy-de-Dôme : le château de la famille Giscard d’Estaing vendu

Le 5 février, la famille Giscard d'Estaing a vendu son château de la Varvasse, à Chanonat, dans le Puy-de-Dôme, à un homme d'affaires auvergnat. / © Thierry LINDAUER / MAXPPP
Le 5 février, la famille Giscard d'Estaing a vendu son château de la Varvasse, à Chanonat, dans le Puy-de-Dôme, à un homme d'affaires auvergnat. / © Thierry LINDAUER / MAXPPP

A Chanonat, dans le Puy-de-Dôme, le château de la Varvasse, qui était la propriété de la famille Giscard d’Estaing depuis 1936, a enfin été vendu. L’acquéreur, un homme d’affaires auvergnat, a des projets pour le site.
 

Par Catherine Lopes

Le château de la Varvasse, situé sur la commune de Chanonat dans le Puy-de-Dôme, était en vente depuis 2004. Le 5 février, il a enfin trouvé preneur. Cette demeure avait été achetée en 1936 par Edmond Giscard d’Estaing, le père de l’ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing. Le château s’étend sur plus de 1 300 mètres carrés habitables, en comptant les dépendances, et dispose d’un parc de 14 hectares. « Il n’a suffi que d’une seule visite pour le nouveau propriétaire. Ca a été un coup de cœur immédiat », raconte Jacques Estève, le directeur de l’agence Estève immobilier à Clermont-Ferrand.

Des projets pour le site

En 2004, Valéry Giscard d’Estaing demandait 2,9 millions d’euros pour la propriété mais il a finalement dû revoir ses prétentions à la baisse. En 2008, un Hollandais avait fanfaronné en affirmant qu'il avait acheté le château mais la vente n'avait finalement pas eu lieu. "Nous avions un client de Dubaï intéressé à 1,7 million qu'elle avait refusé.
Le président aurait beaucoup aimé vendre à un Africain
", a détaillé à l'AFP Jacques Estève. Le montant final de la transaction faite en 2020 reste secret mais selon l’agent immobilier, l’ancien président a négocié « en bon Auvergnat ». L’identité du nouveau propriétaire du château de la Varvasse n’est pas connue. Jacques Estève précise : « C’est un Auvergnat, qui vient du monde des affaires. Il est simple, ouvert, humain et humble. Il a des projets pour le site. Il voudrait faire des chambres d’hôtes, accueillir des réceptions comme les mariages et les communions et peut-être développer une ferme pédagogique ».  Mais avant de réaliser ces projets, 400 à 500 000 euros de travaux sont nécessaires, d'après l'agent immobilier.

Une vente aux enchères en 2012

En septembre 2012, le mobilier du château de la Varvasse avait fait l’objet d’une vente aux enchères. Quelque 652 000 euros avaient été récoltés, au profit de la fondation Valéry Giscard d’Estaing.

Sur le même sujet

Les + Lus