Cet article date de plus de 3 ans

Dans le Puy-de-Dôme, des garages associatifs pour les plus démunis

A Gerzat, dans le Puy-de-Dôme, un garage solidaire a ouvert ses portes en septembre 2017. Solidarauto vient en aide aux personnes en difficulté financière. Une autre association d’Aubière, Détours, propose aussi l’entretien des véhicules à des tarifs adaptés aux personnes en situation de précarité.
A Gerzat, dans le Puy-de-Dôme, un garage solidaire a ouvert ses portes en septembre 2017. Solidarauto 63 vient en aide aux personnes en difficulté financière. Une autre association d’Aubière, Détours, propose aussi l’entretien des véhicules à des tarifs adaptés aux personnes en situation de précarité.
A Gerzat, dans le Puy-de-Dôme, un garage solidaire a ouvert ses portes en septembre 2017. Solidarauto 63 vient en aide aux personnes en difficulté financière. Une autre association d’Aubière, Détours, propose aussi l’entretien des véhicules à des tarifs adaptés aux personnes en situation de précarité. © C. Fallas / France 3 Auvergne
Situé 29 route de Clermont à Gerzat, dans le Puy-de-Dôme, Solidarauto 63 est un garage pas comme les autres. Il s’agit en fait d’une association qui propose l’entretien des voitures avec des tarifs adaptés aux ménages ayant les quotients familiaux les moins élevés et qui sont accompagnés par les services sociaux.
Le garage vend également des véhicules d’occasion issus principalement de dons. L'objectif est de faire en sorte que la question de la mobilité ne soit pas un frein à l'emploi. 


durée de la vidéo: 01 min 51
Dans le Puy-de-Dôme, des garages associatifs pour les plus démunis



Dans le Puy-de-Dôme, une autre structure associative, Détours, effectue les réparations des véhicules des personnes en situation de précarité. A Aubière, l’Atelier mécanique et de maintenance automobile, basé 23 bis rue Varenne, est une structure d’insertion qui compte 6 salariés en CDI encadrés par un mécanicien automobile diplômé.
Ces deux garages sont partenaires de la plateforme Mobilité 63 qui participe depuis 2012, en lien avec le conseil départemental du Puy-de-Dôme et Pôle Emploi, à faciliter la mobilité des plus précaires dans le cadre d’une dynamique d’insertion professionnelle.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société emploi économie