Puy-de-Dôme : une institutrice réclame des droits d’interprétation à 2 chaînes YouTube

Servane Barrière a retrouvé plusieurs CD et DVD avec ses chansons édités et repris sur internet sans son autorisation. / © Alfonso Martinez - France 3 Auvergne
Servane Barrière a retrouvé plusieurs CD et DVD avec ses chansons édités et repris sur internet sans son autorisation. / © Alfonso Martinez - France 3 Auvergne

Depuis 2009, deux chaînes YouTube spécialisées dans les comptines pour enfants diffusent des chansons avec la voix de Servane Barrière, institutrice à Volvic dans le Puy-de-Dôme. Elle leur demande le versement de ses droits d’interprétation.
 

Par Cyrille Genet

Lorsqu’en 2003 Servane Barrière pose sa voix sur des maquettes d’un karaoké réalisé par celui qui était alors son mari, elle ne s’attendait pas à un tel succès. Les comptines pour enfants n’ont pas été retenues par les éditeurs.

L’institutrice de Volvic dans le Puy-de-Dôme les retrouve sur internet en janvier 2018 alors qu’elle cherchait une musique pour apprendre J’aime la galette à ses élèves. Aussitôt elle reconnaît l’interprétation musicale et sa voix. En cherchant plus encore elle découvre que des CD et des DVD qui mentionnent même son prénom sont vendus depuis 2003, que ces chansons ont été vues des millions de fois sur le net. Sans son autorisation et sans qu’elle ne touche de royalties.

Sans savoir comment ce qui n'était que des maquettes de travail est devenu un succès commercial, elle est passée à l’attaque en août 2018. Son avocat a mis en demeure deux sociétés qui gèrent des chaînes YouTube de lui verser les sommes correspondant à ses droits d’interprétation et à régulariser la situation via l’établissement d’un contrat. Les sommes sont importantes, environ 6% des recettes générées par une quarantaine de titres dont une version d’Au clair de la lune qui a fait plus de vues qu’un titre de Johnny Hallyday ou des Beatles.
 
Des chansons pour enfants qui rapportent beaucoup
De gros profits pour les éditeurs de ces comptines et pour deux chaines YouTube, mais rien pour Servane Barrière qui les a chantées. Intervenants : Servane Barrière, institutrice à Volvic ; Franck Boyer, avocat. - Reportage : L. Couvrand, A. Martinez. Montage : P. Raclet.

 

Sur le même sujet

RIC

Les + Lus