A Saint-Amand-Tallende (Puy-de-Dôme), des commerçants jouent la carte du zéro déchet

A Saint-Amand-Tallende, dans le Puy-de-Dôme, les clients viennent désormais avec leurs propres contenants dans les commerces. / © Joanne Massard / France 3 Auvergne
A Saint-Amand-Tallende, dans le Puy-de-Dôme, les clients viennent désormais avec leurs propres contenants dans les commerces. / © Joanne Massard / France 3 Auvergne

A Saint-Amand-Tallende, dans le Puy-de-Dôme, les commerçants de la commune viennent d'être labellisés zéro déchet par une association. Les clients peuvent venir avec leurs propres contenants pour faire leurs courses. Un objectif zéro déchet a été lancé par la municipalité il y a près d'un an.
 

Par C. L avec Joanne Massard

Les commerçants de Saint-Amand-Tallende, dans le Puy-de-Dôme, viennent d'être labellisés zéro déchet car tous ont accepté de permettre à leurs clients de venir faire leurs achats avec leurs propres contenants. Sophie Veyssière, boulangère, explique : « On va essayer de progresser un petit peu dans ce domaine-là, éviter tout le gaspillage de papiers, de boîtes et voir comment on peut évoluer dans ce domaine ». Il s’agit d’un moyen de réduire au maximum les emballages, à la boulangerie, la boucherie et même en épicerie. Géraldine Muel, vendeuse en épicerie, souligne : « Il y en a qui viennent avec leurs petits sacs en tissu ou en toile et ils viennent remplir. Il y en a d’autres qui, pour le fromage blanc, viennent avec leurs petits bocaux. Sinon on propose des sacs en papier ou en carton, toujours recyclables ou compostables ».

Un label accordé par une association

Cette labellisation est octroyée par l'association Zéro déchet. Sophie Tillier, secrétaire association Zéro déchet Clermont Auvergne, indique : « C’est un label qui nous permet de sensibiliser les commerçants et les clients à la réduction des emballages jetables ».
Au-delà des commerçants, chaque semaine au village, les habitants peuvent faire le marché composé de producteurs locaux. Là encore, ils viennent avec leurs sacs et leurs contenants.

Contribuer à changer des choses

Pauline Capony, une habitante, affirme : « Je pense que le zéro déchet est primordial. Ce sont des petits gestes du quotidien qui peuvent contribuer à changer des choses ». L’initiative a été lancée il y a près d'un an par la municipalité, jusque dans les associations de couture du village. Les adhérentes sont elles aussi investies dans le projet. Elles fabriquent des sacs à vrac, des sacs à pain, pour les vendre aux habitants. Karine Guy, adhérente à l’association de couture, confie : « Je pense que l’on accepte souvent ces missions-là parce que c’est d’abord une conviction personnelle. On entend beaucoup parler dans les médias de notre planète, de ce qu’elle va devenir. Je crois que participer à cet effort, d’un point de vue individuel, n’est pas si dur que cela finalement ».

Prochain objectif : développer le compostage

Tous les bénéfices sont reversés aux écoles et Ephad de la ville : des investissements personnels, pour un élan solidaire. Nathalie Guillot, maire de Saint-Amand-Tallende conclut : « L’idée est de travailler tous ensemble à la réduction des déchets et à réfléchir à nos modes de consommation ». La prochaine étape sera de développer le compostage au sein du village.

Sur le même sujet

Les + Lus