Sécheresse dans le Puy-de-Dôme : plantes et arbres fruitiers mis à rude épreuve

La canicule et la sécheresse malmènent la nature cette année. / © Karim Siari/MaxPPP
La canicule et la sécheresse malmènent la nature cette année. / © Karim Siari/MaxPPP

Avec les fortes chaleurs, la nature souffre dans le Puy-de-Dôme. Comment limiter les dégâts liés à la sécheresse? Comment préserver les plantes et les arbres fruitiers? Quelques conseils. 

Par D.Cros

Il a fait très chaud cet été et cela continue en ce début septembre. La sécheresse succède à la canicule dans de nombreux secteurs. Résultat les plantes, les végétaux et les arbres font parfois grise mine dans les jardins.
 

Des fruits en souffrance


"Il faut arroser régulièrement" explique Frédéric Plan, responsable pépinière dans une jardinerie de Clermont-Ferrand. Un confrère responsable des végétaux dans une autre enseigne du Puy-de-Dôme ajoute : "Cette année, les gens ont tendance à trop arroser. Il ne faut pas les blâmer, ce n’est vraiment pas évident de bien doser l’arrosage des plantes et des végétaux."

Les spécialistes sont unanimes, la bonne recette : il faut arroser quotidiennement. Il ne faut surtout pas arroser une fois en grande quantité et ne pas revenir avant plusieurs jours. Un bon arrosage est donc un arrosage régulier et bien dosé, il ne faut pas noyer les plantes. A savoir par exemple, les plantes en pots vont être plus gourmandes en eau et en engrais que les plantations à même le sol. "Les feuilles des plantes tombent et changent de couleur. Nos clients ont parfois du mal à s'y retrouver car les symptômes sont les mêmes en cas d’excès d’hydratation et en cas de manque d’eau" précise un responsable végétaux.

"Le rayon des arrosages automatiques a bien marché cette année. Les ventes sont en hausse" souligne Frédéric Plan, responsable pépinière. Un arrosage quotidien tout comme le paillage, sont de bons moments de lutter contre la sécheresse. Il permet d’empêcher la prolifération des mauvaises herbes et de garder la fraîcheur.
 

Sécheresse : des arbres fruitiers mis à rude épreuve


Les arbres fruitiers aussi souffrent de la chaleur cette année. "Les cerisiers ont eu trop d’eau en début d’année, maintenant c’est au tour des pommiers et des poiriers de souffrir de la situation inverse, à savoir la manque d’eau" précise le responsable pépinière.

Selon les arboriculteurs, la saison s’annonce mitigée. Les feuilles de ces fruitiers brunissent, parfois ce sont mêmes les fruits. " Les poires sont rabougries et certaines sont même rouges par endroit alors qu’elles ne devraient absolument pas prendre cette couleur" explique le responsable des végétaux d’une jardinerie de Beaumont.

Les pommes comme les poires ne vont pas arriver à maturité et risquent de tomber de l’arbre avant. Si les fruits s’annoncent moins nombreux et plus petits, en revanche, ils seront très sucrés en raison de la chaleur.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le parcours de Rachid Taha décédé à 59 ans

Les + Lus