Tourisme : le trail du Sancy attire des milliers de visiteurs en Auvergne

Publié le
Écrit par Solenne Barlot

C’est une discipline qui a la cote et qui semble avoir trouvé son terrain de jeu. Encore une fois le trail du Sancy (Puy-de-Dôme) a remporté un gros succès. Des milliers de coureurs venus de toute la France ont participé tout le week-end aux différentes épreuves. Le dimanche 24 septembre, les plus courageux ont parcouru 63 kilomètres dans un décor de rêve.

A 1 400 m d’altitude, l’impression d’être seul au monde, un panorama d’exception que peu ont la chance de fouler régulièrement : le Sancy (Puy-de-Dôme). Ils sont nombreux à avoir parcouru la France pour gravir ses montagnes : « Je viens de Nantes. Je suis venu chercher les bosses. On n’en a pas chez nous donc on fait la route », raconte un coureur. « Je viens de Bretagne et je suis venue ici car on n’a pas ces terrains de jeu chez nous ! », explique une participante. 

Un cadre unique 

Ils parcourent 63 kilomètres dans un décor de carte postale. Une récompense qui accompagne les participants tout au long de ce parcours, à condition de supporter les 3 200 mètres de dénivelé. Un sacré défi lorsque l’on n'a pas l’habitude de côtoyer les sommets.

durée de la vidéo : 00h01mn24s
C’est une discipline qui a la côte et qui semble avoir trouvé son terrain de jeu. Encore une fois le trail du Sancy (Puy-de-Dôme) a remporté un gros succès. Des milliers de coureurs venus de toute la France ont participé tout le week-end aux différentes épreuves. Le dimanche 24 septembre, les plus courageux ont parcouru 63 kilomètres dans un décor de rêve ©France Televisions

Des commerçants satisfaits 

Des paysages qui fascinent, le secret d’une recette qui marche : depuis une dizaine d’année, toutes les distances de ce trail affichent complet. Une aubaine pour les commerçants. Au Mont-Dore, ce dimanche, les terrasses des restaurants sont pleines et l’hôtel d’Aurélien Igna n’a plus une chambre de libre. Ce responsable hôtelier indique : « On a beaucoup d’habitués qui viennent tous les ans. Ils réservent à l’avance. Tout à l’heure, des clients ont réservé pour l’année prochaine. Le mois de septembre est une période un peu plus creuse. Avoir le trail nous amène du monde pour le weekend. Certains restent même pour la semaine. » La plupart des participants rentreront chez eux après la course, mais certains reviendront très bientôt pour participer au trail hivernal, en janvier prochain.

-Propos recueillis par Camille Da Silva pour France 3 Auvergne.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité