• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vente du Clermont-Foot 63 : Jérôme Champagne, ancien dirigeant de la FIFA, conseiller du repreneur

Mercredi 13 février, le futur repreneur du Clermont-Foot doit être présenté à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG). Il sera conseillé par Jérôme Champagne, ancien dirigeant de la FIFA et conseiller en football international. Photo d'archives. / © Patrick B. Kraemer / Max PPP
Mercredi 13 février, le futur repreneur du Clermont-Foot doit être présenté à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG). Il sera conseillé par Jérôme Champagne, ancien dirigeant de la FIFA et conseiller en football international. Photo d'archives. / © Patrick B. Kraemer / Max PPP

Jérôme Champagne, ancien diplomate qui a travaillé à la Fédération internationale de football (FIFA) durant onze ans, devrait accompagner le futur repreneur du Clermont-Foot 63 qui doit être présenté à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) mercredi 13 février, selon l'Equipe. 

Par Aurélia Abdelbost

Le futur repreneur du Clermont-Foot 63 doit être présenté mercredi 13 février à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), le gendarme financier du football français. Pour cette étape importante, le repreneur devrait être conseillé par Jérôme Champagne, ancien diplomate qui a passé 11 ans à la Fédération internationale de football (FIFA), ex-secrétaire général adjoint et consultant en football international, selon les sources de L'Equipe. Claude Michy, le président du Clermont-Foot 63, joint au téléphone, n'a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet mais souligne : "Tout suit sa marche normale, il n'y a rien de surprenant". 
 

Le président du club avait officiellement annoncé qu'un repreneur était intéressé en novembre 2018. La vente du Clermont-Foot 63 doit être finalisée "au plus tard fin mars" a indiqué Claude Michy à L'Equipe. Selon le quotidien sportif, le repreneur est un homme suisse ayant fait fortune à la tête d'une entreprise familiale, l'argent de l'opération s'élèverait à environ 4 millions d'euros et aurait déjà été versé sur un compte de la carpa (caisse autonome des règlements pécuniaires des avocats).
 

Sur le même sujet

Grand débat national : une réunion publique sur le handicap traduite en langue des signes à Clermont-Ferrand

Les + Lus

Les + Partagés