• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vente du Clermont-Foot 63 : Jérôme Champagne, ancien dirigeant de la FIFA, conseiller du repreneur

Mercredi 13 février, le futur repreneur du Clermont-Foot doit être présenté à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG). Il sera conseillé par Jérôme Champagne, ancien dirigeant de la FIFA et conseiller en football international. Photo d'archives. / © Patrick B. Kraemer / Max PPP
Mercredi 13 février, le futur repreneur du Clermont-Foot doit être présenté à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG). Il sera conseillé par Jérôme Champagne, ancien dirigeant de la FIFA et conseiller en football international. Photo d'archives. / © Patrick B. Kraemer / Max PPP

Jérôme Champagne, ancien diplomate qui a travaillé à la Fédération internationale de football (FIFA) durant onze ans, devrait accompagner le futur repreneur du Clermont-Foot 63 qui doit être présenté à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) mercredi 13 février, selon l'Equipe. 

Par Aurélia Abdelbost

Le futur repreneur du Clermont-Foot 63 doit être présenté mercredi 13 février à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), le gendarme financier du football français. Pour cette étape importante, le repreneur devrait être conseillé par Jérôme Champagne, ancien diplomate qui a passé 11 ans à la Fédération internationale de football (FIFA), ex-secrétaire général adjoint et consultant en football international, selon les sources de L'Equipe. Claude Michy, le président du Clermont-Foot 63, joint au téléphone, n'a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet mais souligne : "Tout suit sa marche normale, il n'y a rien de surprenant". 
 

Le président du club avait officiellement annoncé qu'un repreneur était intéressé en novembre 2018. La vente du Clermont-Foot 63 doit être finalisée "au plus tard fin mars" a indiqué Claude Michy à L'Equipe. Selon le quotidien sportif, le repreneur est un homme suisse ayant fait fortune à la tête d'une entreprise familiale, l'argent de l'opération s'élèverait à environ 4 millions d'euros et aurait déjà été versé sur un compte de la carpa (caisse autonome des règlements pécuniaires des avocats).
 

Sur le même sujet

Futur bâtiment des Archives départementales de l'Isère

Les + Lus