VIDEO. Elle rencontre Emmanuel Macron à Clermont-Ferrand et s’envole avec lui en Tunisie

Maha Issaoui a fait la connaissance d'Emmanuel Macron dans les rues de Clermont-Ferrand, lors de sa visite officielle le 25 janvier dernier / © @EmmanuelMacron
Maha Issaoui a fait la connaissance d'Emmanuel Macron dans les rues de Clermont-Ferrand, lors de sa visite officielle le 25 janvier dernier / © @EmmanuelMacron

Pendant sa visite dans le Puy-de-Dôme les 25 et 26 janvier dernier, le président de la République a fait la connaissance de Maha dans les rues de Clermont-Ferrand. Il a invité la jeune femme d’origine tunisienne à le suivre pendant son voyage d’Etat à Tunis.

Par MCP

« Croisée dans les rues de Clermont-Ferrand, Maha intègre l'équipe le temps de ma visite d'État dans le pays où elle a grandi : la Tunisie. Le hasard fait bien les choses ». C’est par ces mots qu’Emmanuel Macron résume sa rencontre avec Maha Issaoui, une jeune Clermontoise d’origine tunisienne. Le jeudi 25 janvier, alors que le président s’octroie un bain de foule dans les rues de la capitale auvergnate pour clore sa première journée de visite, il fait la connaissance de Maha. 


Une vidéo postée sur les réseaux sociaux par Emmanuel Macron résume l’échange qui suit : « Vous habitez ici maintenant ? » demande le président. « Oui, on a eu quelque soucis en Tunisie. Mais ils se sont réglés après l’élection d’Essebsi » confie la jeune femme. « Vous savez que j’y vais la semaine prochaine ? Vous voulez venir ? » poursuit le président.


Une invitation aussitôt acceptée par l’Auvergnate, doctorante en médecine à l'institut Clermont-Auvergne. Quelques jours plus tard, elle prend place dans l’avion présidentiel qui décolle mercredi 31 janvier pour rejoindre la Tunisie. « J’espère que vous allez pouvoir revoir des amis et continuer à exercer votre regard » glisse Emmanuel Macron avant le décollage.

Sur Twitter, la vidéo de cet échange a déjà été vue par près de 20 000 personnes en moins d’une heure. Une histoire insolite que Maha Issaoui s'empresse également de raconter sur les réseaux sociaux. 


 

Sur le même sujet

Dimanche en Politique : Auvergne-Rhône-Alpes, un mariage raté ?

Les + Lus