• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Pourquoi un hélicoptère de l'armée s'est posé dans un stade près de Clermont-Ferrand

Un hélicoptère Panther de l’aéronautique navale a atterri mardi 7 mai, à 14h30, au stade Chatrousse à Chamalières, dans le Puy-de-Dôme. Pour le plus grand plaisir des 300 élèves des écoles de Chamalières. / © Christian Darneuville / France 3 Auvergne
Un hélicoptère Panther de l’aéronautique navale a atterri mardi 7 mai, à 14h30, au stade Chatrousse à Chamalières, dans le Puy-de-Dôme. Pour le plus grand plaisir des 300 élèves des écoles de Chamalières. / © Christian Darneuville / France 3 Auvergne

Un hélicoptère Panther de l’aéronautique navale s'est posé, mardi 7 mai, à 14 h 30, au stade Chatrousse à Chamalières, dans le Puy-de-Dôme. Un événement pour faire connaître le milieu de la marine nationale auprès de la population et surtout des jeunes auvergnats. 

Par Aurélie Albert

Un drôle d’oiseau a fait son apparition dans le ciel de Chamalières, près de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, mardi 7 mai en début d’après-midi : un hélicoptère Panther. Vous avez peut-être eu la chance de l’apercevoir, sinon il fallait le retrouver au stade Chatrousse de la commune. Cinq personnes, deux pilotes, un électricien, un mécanicien et un autre membre d'équipage, étaient à bord de l’appareil. 

Un hélicoptère Panther dans la Marine nationale

Le Panther est venu de Hyères, dans le Var, de sa flottille 36 F« La spécificité de cet appareil est de faire de la lutte anti-navire donc en fait on aide les bateaux sur lesquels on est envoyé, contre d’autres bâtiments ennemis en les aidant à se positionner. On effectue aussi des missions de secours maritime en mer », explique le lieutenant de vaisseau capitaine Henri. 
Leur principal cœur de métier est la mer et ils ont besoin alors d'hélicoptères spécifiques. Le Panther, est donc adapté « il bénéficie des trains d’atterrissage qui permettent de se poser assez fort sur les bateaux, il a un treuil pour aller chercher des personnes, il a des harpons pour se poser sur une grille. On a un radar très performant. Il est particulièrement adapté pour la mer », continue le lieutenant de vaisseau capitaine Henri.
 
 

Recréer du lien entre la population et l'armée

Chamalières est la ville-marraine de Hyères. Le maire de Chamalières, Louis Giscard d’Estaing, est le président de l’association des villes-marraines des Forces armées. Il y a quatre villes-marraines en Auvergne : Lapalisse (Allier), Montluçon (Allier) et Moulins (Allier). 
Il y a trois ans, un hélicoptère Dauphin s’était posé dans la cours d’un collège à Chamalières. « L'objectif est de montrer ce qu’est la marine, qui est son équipage, quel est son matériel. Une manière de toucher du doigt la marine alors que l’Auvergne est loin des côtes, et de pouvoir échanger avec les marins, évoque Julien, chef du CIRFA (centre d’information et de recrutement) Marine de Clermont-Ferrand. Tout le monde ne sait pas qu’il y a des hélicoptères dans la marine ».
 
 

Objectif : recruter dans l’aéronavale 

Entre 200 et 300 élèves, des écoles primaires de Chamalières étaient là pour l’événement. L’occasion de présenter l’hélicoptère militaire et les missions de l’équipage aux écoliers. « L’intérêt annexe est aussi de parler de recrutement aux jeunes dans l’aéronautique navale », ajoute le chef du CIRFA
Chaque année, la marine nationale recrute en moyenne 345 marins du ciel en France, entre 60 et 70 en Auvergne, de 16 à 30 ans de niveau 3ème à bac +5, tout métier confondu de l’aéronavale. « Pour s’engager, il faut être curieux. Dès l’école, les élèves sont amenés à partir de chez eux, soit à Toulon, Brest et Cherbourg. Il faut avoir l’esprit aventurier et l’esprit d’équipe », évoque premier-maître Julien chef Marine de Clermont-Ferrand.

Grâce à ces interventions, plusieurs jeunes sont venus au centre de recrutement de Clermont-Ferrand pour demander des informations, et même être recrutés. 

Sur le même sujet

Réponses de Gérard Collomb à la presse

Les + Lus