• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Insolite. Puy-de-Dôme : quand le street art s'empare de postes électriques

Dans le Puy-de-Dôme, Enedis a lancé il y a environ 5 ans un projet d'embellissement de ses postes électriques. / © Enedis/DR Auvergne
Dans le Puy-de-Dôme, Enedis a lancé il y a environ 5 ans un projet d'embellissement de ses postes électriques. / © Enedis/DR Auvergne

Depuis plusieurs années, Enedis, société chargée du réseau de distribution d'électricité, fait appel à des graffeurs pour embellir ses postes électriques. Dans le Puy-de-Dôme, une trentaine de postes ont été repeints en 5 ans.
 

Par Catherine Lopes

Dans le Puy-de-Dôme, Enedis, société en charge du réseau de distribution d'électricité, a lancé il y a environ 5 ans un projet d'embellissement de ses postes électriques. Ainsi, dans le département, à ce jour, une trentaine de ces petits bâtiments ont été repeints par des graffeurs. Pierre-François Mangeon, directeur territorial d'Enedis dans le Puy-de-Dôme, explique : "L'objectif est de rendre plus acceptable en termes esthétiques des postes de transformation. Nous travaillons avec les communes pour que les acteurs de l'embellissement soient des jeunes. Cela peut être des collégiens, des primaires, des jeunes un peu désœuvrés et même parfois des clubs du 3e âge".

Sensibiliser les jeunes

Ainsi, parfois la commune s'appuie sur des ressources locales comme des associations d'artistes. Enedis peut mettre à disposition les coordonnées de graffeurs afin de créer une ébauche, souvent à partir de dessins d'enfants. La société a par exemple fait appel aux services de l'artiste de street art auvergnat Guillaume Dervaux. Lorsque le graffeur prend le projet en main, avec la participation des jeunes, Enedis en profite également pour parler aux enfants de sécurité électrique et les sensibiliser aux risques d'accident. Pierre-François Mangeon confie : "Ce sont des projets qui parlent aux jeunes. Ils font des recherches historiques, environnementales. On peut voir la Chaîne des Puys, des cascades. Mon rêve est de voir un jour Louise Michel peinte sur l'un de ces postes électriques". Grâce à cette initiative, le patrimoine industriel est embelli et devient un support d'expression artistique. Ainsi dans le quartier des Vergnes à Clermont-Ferrand et à Vertaizon des graffitis artistiques habilleront prochainement des postes de transformation.
 

Sur le même sujet

Cuisine scolaire mode d’emploi

Les + Lus