Les animaux du zoo d'Ardes-sur-Couze touchés par la mode des "selfies"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Pauilhac, Laurent Pelletier
Un selfie de lémurien... ça donne ça !
Un selfie de lémurien... ça donne ça ! © France 3 Auvergne

Depuis le début du mois d'avril, une partie des 400 pensionnaires du Parc animalier d'Auvergne d'Ardes-sur-Couze (Puy-de-Dôme) peuvent s'adonner à la pratique narcissique du selfie, ou de l'égo-portrait, grâce à une mini-caméra.

Quand vient l'heure du repas, les soigneurs du parc ont désormais un outil de plus à leur disposition : une caméra qui permet aux animaux de réaliser des selfies ! Enfin, ces instantanés sont en réalité saisis par la main de l'homme, question de morphologie... 

Une fois classés et triés, les meilleurs  clichés sont rapidement diffusés sur les réseaux sociaux et sur le site internet du parc. Cette opération de communication est une façon de se démarquer des autres zoos et d'attirer de nouveaux visiteurs. Mais ce nouveau dispositif technique permet aussi de suivre au plus près l'état de santé des pensionnaires du zoo.

Après les lémuriens, les makis catta, les rennes et autres espèces sans réelle menace pour la sécurité des soigneurs, le système va être bientôt être adapté afin d'approcher des animaux bien plus dangereux pour l'homme.

Selfies d'animaux au zoo d'Ardes-sur-Couze (63)

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.