Peindre devant le public : un défi pour Fabien Harel

Fabien Harel, artiste-peintre local, expose quelques dessins à l'Hôtel du Département du Puy de Dôme. Plusieurs œuvres extraites d'une série sur les jouets + un travail qu'il réalise en direct  éventuellement en public. Des œuvres qui, à terme, devraient embellir les murs d'un service de pédiatrie.

Par Valentin Pasquier

Dans le hall du conseil départemental du Puy-de-Dôme, Fabien Harel s’affaire sur une grande toile, devant le public. Ce peintre puydômois, plutôt spécialiste des animaux, s’est cette fois aventuré à peindre un village dans une boule à neige.
 
Le vitrail d’éclaboussures qui définit son style est reconnaissable, malgré les contraintes qui s’imposent. « C’est ma première prestation publique, j’ai besoin d’avoir quelques repères pour me sentir à l’aise, commente-t-il alors qu’il dessine – quand même – un rouge-gorge au premier plan. C’est mon premier village que je dessine, je n'ai jamais dessiné de maisons ! »

La force d'un poireau

Fabien Harel est connu pour son bestiaire : il dessine ses animaux à grands traits, en grand formats. Au fond qu'importe le sujet pourvu qu'il y ait le geste. « Un jour, j’avais dessiné un poireau. Il avait autant de force qu’un animal. (…) Il y a des fois une magie dans le dessin qui est telle que, ce n’est plus le sujet représenté qui est important, mais la façon de la représenter. »
 
Le peintre intervenait en public le 28 décembre, mais son exposition reste au Conseil départemental du Puy de Dôme jusqu'au 2 janvier, dans le cadre de l’opération « Des devinettes pour les fêtes » qui met en valeur le patrimoine naturel et culturel du département.
 
« La boule à neige au rouge-gorge » pourrait servir de support à des cartes de vœux du conseil départemental, les tableaux eux illumineront des murs d'hôpitaux.

Sur le même sujet

Les + Lus