Puy-de-Dôme : l’ambroisie, une plante envahissante qu’il faut arracher

Dans le Puy-de-Dôme, l'ambroisie pullule. Elle peut provoquer de graves allergies. / © Laurent Pastural
Dans le Puy-de-Dôme, l'ambroisie pullule. Elle peut provoquer de graves allergies. / © Laurent Pastural

La journée de l’ambroisie aura lieu le 24 juin, c’est l’occasion de se pencher sur cette plante particulièrement envahissante et allergisante, son arrachage est obligatoire. Des arrachages pédagogiques sont organisés dans le Puy-de-Dôme. 

Par Virginie Cooke

 C’est une plante verte, touffue qui a l’air inoffensive au premier coup d’œil. Pourtant, l’ambroisie est responsable de beaucoup d’allergies et peut provoquer de sévères complications respiratoires. Une journée d’information et de lutte contre l’ambroisie aura lieu le 24 juin, une façon d’alerter sur les dangers de cette plante.

Son arrachage est obligatoire, encore faut-il la reconnaître. Dans le Puy-de-Dôme, des arrachages pédagogiques sont organisés pour montrer aux habitants à quoi ressemble cette plante indésirable.

Dans le Puy-de-Dôme, des ateliers sont organisés pour apprendre au public à reconnaître l'ambroisie pour éviter qu'elle prolifère. / © Laurent Pastural
Dans le Puy-de-Dôme, des ateliers sont organisés pour apprendre au public à reconnaître l'ambroisie pour éviter qu'elle prolifère. / © Laurent Pastural


« Les gens ont entendu parler de ce problème mais ne connaissent pas cette plante. Les arrachages sont dans un premier temps pédagogiques, les suivis seront faits ensuite sur les sites. Le but, c’est vraiment connaître la plante, la reconnaître et être à même de participer au recensement et savoir où on la trouve » explique une spécialiste.



Comment reconnaître l’ambroisie ? Cette plante n’a pas d’odeur et ses fleurs sont jaunes après l’éclosion. Sa tige est souple et couverte de poils blancs et ses feuilles vert clair de chaque côté. Elle pousse surtout à proximité des chantiers, des chemins de fer par exemple. Mais elle prolifère de plus en plus chez les particuliers.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en moyenne, 13% des habitants sont allergiques à l’ambroisie. Elle peut provoquer des rhinites, des conjonctivites, voir des trachéites et des crises d’asthme. Sa prolifération dans la région est due en partie au changement climatique.
Le ministère de la Santé a même placé la lutte contre l’ambroisie dans les objectifs des trois plans nationaux Santé environnement. Il existe un numéro de téléphone et un site internet pour signaler ce fléau.

Voici 3 moyens de participer à la lutte contre l’ambroisie :

Par  Internet : www.signalement-ambroisie.fr
Par mail : contact@signalement-ambroisie.fr
Par téléphone : 09 72 37 68 88




 



L'ambroisie, un fléau dans le Puy-de-Dôme
L'ambroisie est une plante très envahissante dans le Puy-de-Dôme et qui peut provoquer de graves allergies. Des ateliers pédagogiques sont organisés pour apprendre à reconnaître cette plante. Intervenants : Pascale Tarrade (coordinatrice Auvergne plan de lutte contre l'ambroisie) et Paul Pons (bénévole) - Laurent Pastural et Christophe Jouvante. Montage de Benpît Courtine.

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus