Dans le Puy-de-Dôme, un petit village lance un magasin où tout est gratuit

A Saint-Bonnet-près-Orcival dans le Puy-de-Dôme, un magasin où tout est gratuit a ouvert ses portes. / © Magalie Blot
A Saint-Bonnet-près-Orcival dans le Puy-de-Dôme, un magasin où tout est gratuit a ouvert ses portes. / © Magalie Blot

Depuis juillet, un magasin où tout est gratuit a ouvert à Saint-Bonnet-près-Orcival dans le Puy-de-Dôme. Des bénévoles récoltent des dons pour les mettre à disposition.
 

Par Catherine Lopes

A Saint-Bonnet-près-Orcival dans le Puy-de-Dôme, un magasin où tout est gratuit a ouvert ses portes en juillet dernier. Le slogan de la boutique est simple : « Donnez ce qui ne vous sert plus et prenez ce dont vous avez besoin ». Le magasin s’appelle Le Sanpèze, ce qui signifie que vous ne débourserez pas un euro pour acquérir des objets. Francine Poncet, une habitante du village, est à l’origine du projet. Elle explique : « J’avais vu qu’il existait des magasins gratuits en Allemagne et en Bretagne. Du coup cela m’a inspirée. On jette beaucoup de choses alors qu’elles peuvent servir à d’autres. Cette boutique est là pour éviter les déchets, la surconsommation. Mais l’autre finalité, c’est bien sûr la convivialité. Ici les gens se rencontrent ».

Pas moins de 2 250 objets déposés

Dans la boutique, vous trouverez de petits objets, transportables à la main : vêtements, vaisselle, décoration, bricolage, jouets, livres, DVD sont ainsi mis à disposition. Pas moins de 2 250 objets ont été déposées depuis juillet. Le local, d’une surface de 30 m2, a été gracieusement prêté par la mairie. Il est ouvert pour le moment tous les dimanches matins et a accueilli en quelques mois 460 visiteurs.

Des projets de développement

Une quinzaine de bénévoles, regroupés en association loi 1901, assurent des permanences pour l’ouverture de la boutique. Francine Poncet précise : « Le public est avant tout familial. Parents et enfants viennent ensemble. Mais aussi beaucoup de femmes seules ». La fondatrice du magasin déborde de projets pour développer Le Sanpèze : « A terme on aimerait développer un réseau d’entraide, plus large que les dons d’objets. On envisage de faire un échange de services. Depuis quelques temps on prend des objets plus gros, sur petites annonces. On aimerait mettre en place une ressourcerie et proposer des ateliers de réparation ».

Sur le même sujet

Cérémonie de passation du Drapeau de la Résistance à Oyonnax (Ain)

Les + Lus