Puy-de-Dôme : le succès du chauffage au bois

Un tiers seulement du bois consommé pour se chauffer en Auvergne-Rhône-Alpes est acheté auprès de professionnels. / © Kamel Tir / France 3 Auvergne
Un tiers seulement du bois consommé pour se chauffer en Auvergne-Rhône-Alpes est acheté auprès de professionnels. / © Kamel Tir / France 3 Auvergne

Le bois est une énergie qui convainc de plus en plus de particuliers pour se chauffer. Il est réputé plus économique et plus écologique que les autres systèmes. En Auvergne, il est présent en abondance.
 

Par C. L avec Maxime Van Oudendycke

En Auvergne, le bois convainc de nombreux particuliers comme mode de chauffage. Dans une entreprise d’Ambert, dans le Puy-de-Dôme, les bûches sont faites à partir de troncs issus des forêts toutes proches ou des départements limitrophes. Robert Héritier, fabricant de bois de chauffage SARL Héritier, explique : « C’est du chêne que l’on a été chercher en Haute-Loire, à Cistrières. Ce bois est ici depuis 4-5 ans et qui est à moitié sec maintenant ».

On valorise pour qu'il n'y ait pas de pertes

Ce bois dur est une matière première idéale pour la fabrication des bûches. Il ne faut que quelques minutes pour le tailler en morceaux, le calibrer, le fendre et le cribler pour le nettoyer. Cette transformation est bien utile pour chauffer les habitations permet de tirer le meilleur parti de l'exploitation forestière. Elidie Malcros, employée polyvalente, affirme : « C’est du bois qui n’est pas fait pour faire de la construction. Il vient des éclaircies de bois, il est pris en bordure de routes ou dans les chemins, les pistes. On valorise pour qu’il n’y ait pas de pertes. On optimise le bois dans sa totalité ».

Des ventes qui stagnent

Plus écologique et plus économique que l'électricité ou le fioul, le chauffage au bois gagne de plus en plus de foyers. Aujourd'hui 8,6 millions de ménages français l'utilisent. Paradoxalement, les ventes stagnent. L'amélioration des performances énergétiques des maisons permet de se chauffer avec moins de bois qu'il y a quelques années. La concurrence des particuliers et la vente illégale freinent aussi le marché. Un tiers seulement du bois consommé pour se chauffer en Auvergne-Rhône-Alpes est acheté auprès de professionnels.

Investir pour se démarquer

Alors cette entreprise a décidé d'investir pour se démarquer. Sylvain Héritier, gérant, souligne : « Les bûches en palette laissent passer l’air pour un meilleur séchage et avoir une meilleure combustion possible. Nous avons opté pour ce système pour du bois de bonne qualité ». La production de bois de chauffage nécessite donc une vision à long terme. Suivant les essences et leur taille, le séchage des bûches peut durer jusqu'à 3 ans.

Sur le même sujet

Les + Lus