Puy-de-Dôme : les touristes de septembre profitent de l'arrière-saison

Moins nombreux, les vacanciers de septembre peuvent profiter plus tranquillement du château de Murol / © Pascale Félix - France 3 Auvergne
Moins nombreux, les vacanciers de septembre peuvent profiter plus tranquillement du château de Murol / © Pascale Félix - France 3 Auvergne

Après les juillettistes et les aoûtiens, les vacanciers de l'arrière-saison ont pris le relais dans le massif du Sancy. Ils sont moins nombreux, ce qui offre certains avantages et quelques inconvénients ... 

Par FG

En cette mi-septembre, il n'y a presque plus de baigneurs au bord du lac Chambon. Certains commerces ont fermé leurs portes et l'office de tourisme s'est replié en ville. Mais même si la grande foule des vacanciers est repartie, il reste des touristes dans le massif du Sancy. 

"C'est un mois tout à fait bien, il y a beaucoup moins de monde !" se réjouit Maryvonne, venue d'Angers. "On peut facilement se garer, trouver une place au restaurant, c'est très intéressant et en plus c'est moins cher !"

Dès qu'il y a du soleil, on a du monde

Du côté des commerces qui sont restés ouverts, la clé, plus que le calendrier, c'est le beau temps. Anna Sabatier tient une supérette près du lac : "Dès qu'il y a du soleil, on a du monde. Il y a beaucoup de retraités, de camping-caristes qui viennent et qui visitent la région, beaucoup de parents avec des enfants en bas âge et puis des groupes."

Chaque jour de septembre, entre 200 et 500 visiteurs se pressent au château de Murol. C'est trois fois moins qu'en haute saison. Le guide costumé qui fait visiter le château y voit quelques avantages : "En été, on est obligés de faire un peu plus court parce que c'est vraiment une grosse fréquentation. On est sur une autre cadence. Là, on peut prendre plus notre temps. Les gens sont aussi plus calmes, moins pressés !"
 
Puy-de-Dôme : les touristes de septembre profitent de l'arrière-saison
Après les juillettistes et les aoûtiens, les vacanciers de l'arrière-saison ont pris le relais dans le massif du Sancy. Ils sont moins nombreux, ce qui offre certains avantages et quelques inconvénients ... Reportage : Pascale Felix, Jean Jazeix. Montage : Patricia Raclet


 

Sur le même sujet

Début de la vaccination contre la grippe en pharmacie

Les + Lus