Puy-de-Dôme : Trafic ralenti sur l'A75 jusqu'au 10 novembre, pour cause de désamiantage

Publié le Mis à jour le
Écrit par V.P.

Un chantier exceptionnel se déroule jusqu'au 10 novembre 2017 sur l'A75, ralentissant considérablement le trafic à hauteur d'Authezat (Puy-de-Dôme). Les ouvriers, parés de combinaison, s'activent pour refaire la chaussée mais aussi retirer l'enrobé qui contient de l'amiante.

Si vous circulez sur l'A75 en cette fin octobre, vous risquez de croiser de drôles de bonshommes, parés de masques et de combinaises hermétiques. Ce qui ressemble au tournage d'un film de science-fiction est en fait un chantier destiné à changer deux kilomètres d'enrobé sur l'axe routier, entre Clermont-Ferrand et Issoire.

Au cours de leurs investigations préalables par système de carottage, les services de la DIR Massif Central ont repéré la présence d'amiante dans le secteur d'Authezat, près de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme). Pour faire face à cette problématique, c'est tout un protocole qu'il faut respecter. Camions et raboteuse à cabine pressurisée, système de brumisation pour éviter la dispersion de particules fines d'amiante et stockage dans de grandes bâches plastiques étanches.



Quatre fois plus coûteux qu'un chantier classique



Les personnels, comme les camions doivent subir une décontamination par douches successives à la fin de chaque vacation de deux heures environ. Les ouvriers sont munis de gants, masques à ventilation assistée, et de combinaisons intégrales, dont les issues sont hermétisées à grand renfort de ruban adhésif.

Ce type de chantier est le premier dans l'ex-région Auvergne, le coût est d'environ 2,7 milions d'euros, soit rès de quatre fois plus qu'une intervention classique. Les travaux, qui doivent durer jusqu'au 10 novembre, n'ont pas été coupé la circulation, mais l'a juste basulée sur une seule voix voisine, ralentissant considérablement le trafic dans la zone.


►Notre reportage à Authezat (Puy-de-Dôme)
durée de la vidéo: 01 min 53
Ralentissements sur l'A75, pour cause de désamiantage ©France 3 Auvergne-Rhône-Alpes