• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : des vélos électriques et connectés pour découvrir Châtel-Guyon

Huit vélos électriques sont disponibles en libre-service sur le parking de l'office de tourisme / © P. Felix / France 3 Auvergne
Huit vélos électriques sont disponibles en libre-service sur le parking de l'office de tourisme / © P. Felix / France 3 Auvergne

Faire du tourisme en vélo, c’est bien, mais en Auvergne, si le vélo est électrique c’est mieux ! Partant de ce principe, la ville de Châtel-Guyon, dans le Puy-de-Dôme met à disposition des touristes des vélos électriques connectés à une application qui se charge de leur faire la visite.
 

Par PF

L’idée de permettre aux touristes de visiter la ville de Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme) n’est pas nouvelle, il y a un peu plus d’un an en effet, la municipalité avait installé des vélos en libre-service. Mais sur cette commune, située près de Riom, ça grimpe et peu d’amateurs s’étaient laissés séduire.
Alors pour les convaincre, elle a décidé de renouveler l’expérience, en proposant cette fois-ci des vélos électriques en libre-service. Huit modèles viennent ainsi d’être installés devant l'office de tourisme, que les vacanciers peuvent louer très facilement pour 2 euros de l'heure ou 20 euros la journée. Des vélos qui ont une autonomie de 50 à 70 kilomètres et qui ont l’avantage de pouvoir se recharger grâce à des panneaux solaires.
Pour les guider dans leur visite, ils pourront également se connecter à KokOO, une application GPS développée par une startup clermontoise.
« L’utilisateur va avoir son parcours fléché, qui va le repérer avec le GPS, explique Nicolas Roussel, le concepteur de l'application. Tous les points d’intérêt qui se trouvent à proximité vont lui être indiqués et il va avoir accès à un descriptif, des vidéos, des textes et des images qui vont lui permettre de mieux comprendre le territoire et surtout lui offrir un guidage le plus sécurisé possible, en évitant par exemple les routes où il y a beaucoup de circulation ».

Trois parcours 
au choix


Mis en place par la communauté d'agglomération Riom, Limagne et Volcans, ce dispositif veut avant tout inviter les touristes et les curieux à découvrir ce territoire autrement.
« Nous sommes en train de finaliser les parcours, explique Cécile Chaput, directrice du Pôle d'attractivité de Riom Limagne Volcans. Il y en aura 3 minimum. Le premier sera une balade dans la ville et permettra de monter jusqu’au Calvaire, le deuxième proposera la découverte des sites naturels comme la vallée des Prades, la vallée sans soucis ou les gorges d’Enval et la troisième consistera à établir un lien avec les autres communes du territoire ».
Si les vélos sont déjà en place, ce ne sera que fin mai que les parcours seront finalisés dans l'application et les porte-téléphones installés sur les guidons. 
 

Sur le même sujet

En avril 2019, des ex-patients du docteur V. portent plainte

Les + Lus