Saint-Dier d'Auvergne : le mystère demeure autour du couple blessé par balles

Une agression par arme à feu près de Saint-Dier d'Auvergne a eu lieu mardi après midi. Deux personnes ont été blessées. L'enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade de recherches clermontoise. Pour l'heure, les circonstances précises de l'agression restent vagues.

Par avec Charline Coca

Equipes cynophiles, identification criminelle, brigade de recherche. Les gendarmes étaient en nombre mercredi matin dans la petite commune de Saint Dier D'Auvergne. Mardi soir, vers 18h, c'est ici qu'un couple est venu trouver refuge. Les jeunes gens de 26 et 25 ans ont été victimes d'une agression par arme à feu. Une voisine de la gendarmerie les a vu arriver, paniqués...

"J'ai vu un jeune-homme qui est sorti, qui avait l'air tout affolé et qui est allé à la gendarmerie. Les gendarmes sont sortis tout de suite. Puis j'ai vu descendre une dame qui marchait très péniblement, qui se tenait une jambe. Ils les ont fait rentrer dans la gendarmerie puis un gendarme a pris plein de photos de la voiture...", se souvient-elle.

Leur véhicule, impacté par plusieurs balles, est en cours d'examen. Blessés respectivement à la tête et à la jambe, le jeune homme et la jeune femme sont toujours hospitalisés au CHU de Clermont-Ferrand. Leurs jours ne seraient pas en danger. Reste à savoir maintenant où et dans quelles circonstances a eu lieu l'agression...
Un peu plus loin, dans un lieu dit voisin, des investigations sont en cours.

Pour l'instant le parquet ne communique pas. L'auteur des coups de feu reste activement recherché.

Saint-Dier D'Auvergne: un couple blessé par balles dans son auto
Une agression par arme à feu près de Saint Dier d'Auvergne a eu lieu mardi 2 février après midi. Deux personnes ont été bléssées. L'enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade de recherches clermontoise. Mercredi matin, ils effectuaient des recherches dans le canton. Pour l'heure, les circonstances précises de l'agression restent vagues...  - Reportage : Charline Coca, Maurice Tiouka, Jean-Pierre Vindiollet. Montage : Stéphanie Salmon

 

Sur le même sujet

Ardèche : à Montpezat-sous-Beauzon, l'eau est impropre à la consommation

Les + Lus