Comment la soupe d'un chef étoilé du Cantal peut venir en aide à un hôpital du Puy-de-Dôme

Illustration. Près de 350 litres de soupe devraient être confectionnées par le chef doublement étoilé Serge Vieira. / © Serge Manceau/MaxPPP
Illustration. Près de 350 litres de soupe devraient être confectionnées par le chef doublement étoilé Serge Vieira. / © Serge Manceau/MaxPPP

Le chef Serge Vieira a été invité à réaliser près de 350 litres de soupe aux légumes, à l'occasion du marché de Noël de Thiers (Puy-de-Dôme), qui aura lieu du 13 au 15 décembre prochain. L'intégralité des profits sera reversée à l'hôpital de Thiers pour le financement d'un nouveau mammographe.

Par Antoine Belhassen

C'est une soupe pas comme les autres. Celle-ci sera doublement étoilée. En effet, le chef Serge Vieira, flanqué de deux étoiles au guide Michelin, a prévu de cuisiner près de 350 litres de soupe aux légumes à l'occasion du marché de Noël de Thiers, le 13, 14 et 15 décembre prochain. Le Rotary Club thiernois, à l'origine de cette initiative, explique que les profits seront reversés à l'hôpital de la ville pour financer un nouveau mammographe.

"Le chef Serge Vieira a tout de suite été convaincu par notre projet", explique Sébastien Blanc, président du Rotary Club de Thiers, avant de revenir sur l'originalité de la rencontre :

Nous avions cette idée d'inviter un chef pour notre marché de Noël. Deux adhérents savaient qu'il rendait visite à de la famille du côté de Thiers. Un peu au bluff, ils sont allés le voir au Couffour, son restaurant à Chaudes-Aigues. Il a rapidement accepté.

Le chef devrait être présent

"Serge Vieira nous a demandé de lui apporter le plus de légumes possible", raconte le président du Rotary Club. En tout, près de 160 kilos de carottes, oignons et autres permettront de confectionner entre 300 et 350 litres de soupe. Le plat devrait être servi par le chef lui-même, le samedi 14 décembre, deuxième jour des festivités.

La composition de cette soupe demeure, pour le moment, entre les quatre murs de la cuisine de Serge Vieira. Mais, pour les gourmands qui n'affectionnent pas autant le bouillon, Sébastien Blanc assure que la traditionnelle vente de saumons aura bien lieu. "Là aussi, les profits seront reversés à l'hôpital de Thiers pour remplacer le mammographe actuel devenu obsolète par une nouvelle machine numérique", informe Sébastien Blanc.

 

Sur le même sujet

Les + Lus