Cet article date de plus de 4 ans

Des paillettes parisiennes à Thiers, le changement de vie d'un photographe

C’est dans le parc du Livradois-Forez que Felix de Malleray a choisi de s’installer. Cet ancien photographe de presse parisien a choisi de changer de vie. Il explique pourquoi il a décidé de quitter la capitale pour la quiétude auvergnate.
Terminé les heures dans le métro parisien. Fini les photos de presse people et politique. Felix de Malleray fait partie de ceux qui ont décidé de changer de vie du tout au tout. Et il a choisi les volcans auvergnats pour commencer sa nouvelle vie.
Loin de la pollution parisienne, la journée de cet ancien photographe commence toujours par une séance matinale de pêche à la mouche, avant de rejoindre son atelier dans le centre médiéval de Thiers.


Le jeune homme de 25 ans n’a pas attendu longtemps avant de changer de vie. Depuis presque deux ans, il continue son métier de photographe au cœur du parc du Livradois Forez, mais pour les particuliers, les entreprises et les artisans locaux. Un changement sans commune mesure pour ce parisien. « Ce qui peut nous manquer un petit peu c’est le contact avec les autres photographes qu’ici j’ai beaucoup moins. Alors qu’à Paris, on passe son temps avec ses confrères et à attendre », explique Felix de Malleray.

Un changement de vie radical loin des paillettes, et dans la quiétude auvergnate.
durée de la vidéo: 01 min 44
Des paillettes parisiennes au parc du Livradois Forez, le changement de vie d'un photographe

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs photographie culture art pêche économie