Puy-de-Dôme : comment la croix d'un cimetière fait capoter un projet de panneaux solaires

Voici la croix classée qui pose problème. / © Laurence Couvrand / France 3 Auvergne
Voici la croix classée qui pose problème. / © Laurence Couvrand / France 3 Auvergne

A Vollore-Ville, près de Courpière dans le Puy-de-Dôme, une croix du XVIe siècle classée monument historique gêne la pose de panneaux photovoltaïques chez un particulier. Il refuse d’annuler son projet.
 

Par C.L avec Laurence Couvrand

A Vollore-Ville, près de Courpière dans le Puy-de-Dôme, le patrimoine classé de la commune fait la fierté des habitants. Claude Borel, l’un d’entre eux, a vu son projet de panneaux photovoltaïques retoqué par la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Il explique : « On entend parler d’énergies renouvelables donc j’avais décidé de mettre des panneaux solaires sur mon grand toit, de façon à faire mon autoproduction d’électricité et également mon eau chaude ».
En cause la proximité dans le cimetière voisin d'une croix classée depuis 1905. Malgré plusieurs recours du maire, le projet a déjà essuyé deux refus de la DRAC qui explique : « Afin de préserver l'intégrité de la toiture du bâtiment principal servant d'écrin et d'arrière-plan à la croix protégée au titre des monuments historiques, il est proposé de revoir le projet ».

Un projet soutenu par le maire

Quant à lui, le maire encourage les habitants à réduire leurs dépenses énergétiques. Pierre Roze souligne : « Il y a eu des hivers rigoureux et le chauffage est un problème. On a eu un projet de chaufferie bois avec des réseaux mais le coup était exorbitant. On est plus maintenant pour favoriser l’investissement des particuliers plutôt que de faire quelque chose de massif dans un bourg comme celui-ci ».
La DRAC propose de poser les panneaux sur un bâtiment jugé à l'ombre et pas assez grand pour Claude. Il existe une dernière solution pour cet habitant : saisir la cour administrative. Il espère une inflexion de la Drac pour ne pas y avoir recours.
Puy-de-Dôme : comment la croix d'un cimetière fait capoter un projet de panneaux solaires
A Vollore-Ville, près de Courpière dans le Puy-de-Dôme, une croix du XVIe siècle classée monument historique gêne la pose de panneaux photovoltaïques chez un particulier. Il refuse d’annuler son projet. Intervenants : Claude Borel , Habitant de Vollore-Ville / Pierre ROZE, Maire de Vollore-Ville - L. Couvrand / V. Riffard / F. Declerq / France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus