Un feu de voiture se propage à 5 appartements dans le Puy-de-Dôme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Solenne Barlot .

Un feu de voiture s’est déclenché dans un garage de particulier ce mercredi 13 avril dans le centre-ville de Courpière, près de Thiers dans le Puy-de-Dôme, à 14h30. Deux personnes ont été légèrement intoxiquées par les fumées et 12 seront relogées.

Un incendie s’est déclaré à Courpière, non loin de Thiers dans le Puy-de Dôme. Les pompiers ont été contactés aux environs de 14h30, ce mercredi 13 avril. Ce qui était à l’origine un feu de voiture dans un garage de particulier, au rez-de-chaussée d’un immeuble de 2 niveaux, s’est propagé à des appartements et à la toiture. « C’est un incendie sur un petit immeuble social qui a été reconstruit il y a une quinzaine d’années. Il y a 5 logements dont 3 familles et 2 personnes seules qui vont devoir être relogées. La cause de l’incendie est a priori accidentelle. C’était visuellement très impressionnant », indique la maire Christiane Samson.

12 personnes relogées

Au total, 5 appartements sont touchés. Pas moins de 50 pompiers sont sur place. Ce sont 12 personnes qui seront relogées. Deux d’entre elles ont été légèrement intoxiquées par la fumée, elles ont été transportées et examinées à l’hôpital. « Ils n’ont plus rien, entre le feu puis l’eau des pompiers. L’assureur est intervenu, on a fait pour le mieux. Ils se relogent dans leur famille ce soir et ils seront prioritaire pour les logements sociaux sur Courpière », précise Christiane Samson.

Peu avant 18 heures, le feu et maîtrisé et des opérations de protection, bâchage et déblai sont en cours. Dans cet immeuble du centre-ville, les pompiers comptent 250m² impactés, qui ont brulé partiellement, place de la Cité administrative. Ils ont utilisé 2 grandes échelles et mobilisé des pilotes de drone, sous la supervision du poste de commandement de Cournon d’Auvergne. Des soldats du feu venus des casernes de Thiers, Puy-Guillaume, Augerolles Aubière, Pont-du-Château, Issoire, Saint-Dié et Courpière.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité