• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quand les feuilles mortes interrompent le trafic entre Le Puy et Saint-Etienne

© CC-BY-SA Hefin Owen by Flickr
© CC-BY-SA Hefin Owen by Flickr

Une pâte verdâtre déposée par un amas de feuille morte a fait brièvement disparaître un train des écrans radars le matin du mardi 3 novembre, entre Aurec-sur-Loire (Haute-Loire) et Firminy, sur la ligne entre Le Puy et Saint-Etienne.

Par Pauline Sauthier

« Ce n’est pas un train fantôme, ça a duré huit secondes », assure Maxime Duvaut, à la direction de la communication de la Sncf. La nouvelle, quelques jours après Halloween, aurait eu de quoi inquiéter. Dans la nuit de lundi à mardi, les feuilles mortes en décomposition sur la voie ont formé une pâte épaisse et verdâtre, empêchant brièvement le contact entre le train et le rail. Huit secondes où le train a disparu des écrans radars.
 
Des feuilles mortes sur les voies, il y en a tout le temps. Généralement, c’est le passage des trains qui permet de les nettoyer, avec le fort courant d’air qu’engendre la vitesse. Cette fois-ci, un mouvement social le lundi ajouté à de fortes intempéries a laissé les feuilles mortes s’agglutiner.
 
« Une enquête est en cours pour que les trains recommencent à circuler en toute sécurité, précise Maxime Duvaut, un système de substitution par autocar a été mis en place pendant 3 à 5 jours. »
Toutes les informations sont disponibles sur les sites des TER Auvergne et Rhône-Alpes.

À Moulins, tous les passants du centre-ville sont comptés grâce à des bornes

Les + Lus