Les cimetières se drapent de feuilles d'or à la Toussaint

A côté des noms de milliers d'inconnus, quelques noms illustres habitués à la lumière... / © France3 Rhône-Alpes
A côté des noms de milliers d'inconnus, quelques noms illustres habitués à la lumière... / © France3 Rhône-Alpes

A la Toussaint, les cimetières reprennent vie. Fleurissement des tombes, recueillements, on passe du temps avec les défunts. Une tradition qui concerne tous les cimetières. Et à laquelle n'échappe pas l'un des grands cimetières lyonnais, celui le la Guillotière. 

Par Daniel Pajonk

A côté desLyonnais célèbres reposent des milliers d'anonymes, dont les familles fleurissent la sépulture en toute discrétion. 
Avec les températures d'un été indien, les allées prennent une coloration apaisante que renforcent les feuilles mortes jaunies tombées au sol.
Il est parfois difficile de retrouver son chemin parmi les trente cinq mille sépultures. Conséquence, les gardiens sont sur le pont de ce vaste vaisseau. Pour orienter les familles, ils sont une dizaines et connaissent les moindres recoins du lieu. 

Reportage au cimetière de la Guillotière signé Yaël Marie et Claire Cherry-Pelat :

Toussaint

 

Sur le même sujet

Les + Lus