13 arrestations après les débordements du 14 juillet dans l'agglomération lyonnaise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandra Méallier .

L'enquête a mis 4 mois à aboutir - grâce à la vidéosurveillance, notamment - à l'interpellations de 13 personnes, majeurs et mineurs. A Vaulx-en-Velin, des violences urbaines avaient émaillé la dernière fête nationale qui coïncidait avec la qualification de l'Algérie en Coupe d'Afrique des Nations. 

Après un début de soirée festif, le 14 juillet dernier, la ville de Vaulx-en-Velin était le théâtre de violences urbaines : incendie de nombreux véhicules, rodéos sur les voies de circulation, attaque du poste de police municipale et pillage d'un magasin.

Plusieurs centaines de personnes s'en étaient pris aux forces de l'ordre qui tentaient de ramener le calme. Des affrontements violents se poursuivant jusqu'à quatre heures du matin.

L'enquête menée par le commissariat local et la sûreté départementale, a permis d'identifier une dizaine d'individus grâce à un minutieux travail sur les images de vidéosurveillance et l'exploitation de traces ADN. 

Treize personnes ont ainsi été interpellées mardi 26 novembre au matin. Ce jeudi, neuf d'entre elles sont présentées devant le parquet de Lyon, en vue d'une comparution immédiate pour les 5 majeurs et d'une mise en examen devant le juge des enfants pour les 4 mineurs. Deux hommes ont été remis en liberté, deux autres sont incarcérés en maison d'arrêt.

Rappelons que le brillant parcours de l'équipe d'Algérie en Coupe d'Afrique des Nations avait donné lieu, mi-juillet, à de nombreux débordements, dans le quartier de la Guillotière à Lyon, ainsi que dans les rues de Vénissieux, dans l'est-lyonnais.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité