3 jours après, les infractions à l'origine de l'accident de tramway de Lyon Part-Dieu continuent

Trois jours après l'accident de tramway de Lyon Part-Dieu, les infractions routières continuent avec des automobilistes qui grillent feux rouges & priorités / © F3 RA
Trois jours après l'accident de tramway de Lyon Part-Dieu, les infractions routières continuent avec des automobilistes qui grillent feux rouges & priorités / © F3 RA

Seize blessés, plusieurs millions d'euros de dégâts matériels. Et des infractions routières qui se perpétuent malgré l'accident de tramway de vendredi 10 novembre dans le troisième arrondissement de Lyon. Une campagne d'affichage va être mise en place pour rappeler les règles de sécurité routière.

Par Aude Henry

Il suffit d'observer durant une ingtaine de minutes, et le constat est là. Trois jours après la collision entre une voiture et un tramway, rue de la Villette, dans le quartier de Lyon Part-Dieu, les infractions routières à l'origine de la collision, sont toujours d'actualité. Non-respect de la signalisation, feux rouges et priorité grillés alors que le tramway est en approche.

Rien d'étonnant selon certains riverains, qui ont déjà dénoncé à plusieurs reprises auprès de la ville et de la Métropole de Lyon la dangerosité de ce carrefour. Réponse de la Métropole : la signalétique est jugée suffisante, le dernier accident sur ce lieu précis, remonte à plus de trois ans malgré l'intensité du trafic entre voitures, vélos, piétons et tramways.


Il n'empêche qu'une grande campagne d'affichage devrait fleurir dans quelques jours dans l'ensemble de la Métropole de Lyon. Histoire de rappeler quelques règles élémentaires de sécurité routière. Il faut dire que, depuis le mois de janvier, les chiffres des accidents sont éloquents : 67 collisions avec des voitures en infraction, 25 avec des piétons et une trentaine avec des vélos.

Lyon Part-Dieu
Des automobilistes qui grillent les feux rouges et la priorité : l'accident de tramway du 10 novembre n'a pas calmé tout le monde alors que les dégâts sont estimés à plusieurs millions d'euros. Intervenants : Nicolas Magne (membre du conseil de quartier de Villette-Paul Bert), Pierre Abadie ( vice-président de la Métropole chargé du déplacement et des voiries), Jérôme Berthonneau (directeur d’exploitation Keolys) - Reportage : J. Sauvadon & S. Françoise & A. Gavin


Keolys ne donne pas encore de bilan précisément chiffré. L'opérateur des transports en commun lyonnais ne peut encore envisager la rénovation du tramway accidenté. Un nouvel achat de rame n'est pas impossible. Quoi qu'il en soit, la facture va s'élever à plusieurs millions d'euros.

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne