• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

9 kilos de stupéfiants et 41 000 euros saisis à Vénissieux

Quartier des Minguettes (Vénissieux) vu du ciel / © MaxPPP - PHOTOPQR/LE PROGRES
Quartier des Minguettes (Vénissieux) vu du ciel / © MaxPPP - PHOTOPQR/LE PROGRES

Deux hommes, âgés de 29 et 32 ans, ont été déférés ce jeudi 29 août à l’audience des comparutions immédiates de Lyon. Ils sont soupçonnés d'avoir détenu, entre autres, 9 kilos de drogue, pour une valeur de 70 000 euros. 

Par D.P.

C'est dans un appartement du quartier des Minguettes que les policiers ont découvert, lundi dernier, la drogue : 7,4 kilos de résine de cannabis, 2  kilos d'herbe ainsi que 86 grammes de cocaïne. Au cours de leur perquisition, les policiers du Groupe Stupéfiants de Lyon 3e ont également mis la main sur 41 000 euros en liquide et 35 000 euros en faux billets, ceux-là. C’est, selon la police judiciaire qui suit cette partie du dossier, la plus importante saisie de fausse monnaie depuis dix ans à Lyon.
Les deux hommes devaient être jugés en comparution immédiate jeudi, mais l’affaire a été reportée à la demande de leurs avocats pour préparer leur défense.


Une affaire rondement menée

L’enquête a démarré courant août après la fuite d’un renseignement anonyme, explique un officier de police.
Rapidement, le groupe Stupéfiant a mis en place une surveillance étroite pour identifier les objectifs.
Dans l’appartement, les policiers ont interpelé deux personnes, dont le gérant du point de deal. Ce dernier sous-louait une chambre consacrée au trafic proprement dit. En contrepartie, le locataire de l’appartement percevait un revenu et de la drogue pour sa propre consommation. 

En attendant leur procès, le "gérant" du point de trafic, dont le casier judiciaire est chargé, selon la police, a été placé en détention provisoire. Le locataire de l'appartement a été placé sous contrôle judiciaire.

Sur le même sujet

Ain : un SMS de mise en garde qui inquiète les agriculteurs

Les + Lus