Ain : des exploitants agricoles louent des vaches plutôt que de les acheter

La location de vache est peu répandue mais ce dispositif existe depuis 50 ans en France. / © Christian Conxicoeur / France 3 R-A.
La location de vache est peu répandue mais ce dispositif existe depuis 50 ans en France. / © Christian Conxicoeur / France 3 R-A.

Louer des vaches plutôt que de les acheter. L'idée peut sembler incongrue mais pour des exploitants agricoles du Revermont, entre l'Ain et le Jura, c'est une vraie aubaine financière et solidaire. 

Par Marie Bail

Dans ce Groupement agricole d'exploitation en commun, dans le Revermont, on compte trois exploitants, dont Mathieu Marcon et Charlotte. En 2015, ils se sont associés et ont décidé de racheter une ferme. Mais il n'avait pas assez de vaches laitières. Alors pour augmenter le troupeau et passer de 40 à 60 têtes, ils ont eu recours à la location. Leurs 20 vaches sont louées pour 10 ans à Gestel une société lyonnaise.

"Grâce à ce procédé, on a pu accroître notre troupeau sans toucher à la trésorerie. Notre production laitière a augmenté sans qu'on ait à emprunter à la banque", se félicite Mathieu Marcon, exploitant agricole.


Mathieu Marcon, exploitant agricole / © Christian Conxicoeur
Mathieu Marcon, exploitant agricole / © Christian Conxicoeur


L'originalité du dispositif c'est que la location commence à être payée au bout de deux ans en nature. Ainsi, pour dix vaches louées, l'agriculteur rend tous les ans une vache prête à vêler. "La roue tourne entre agriculteurs : demain je vais rendre deux génisses au bout de deux ans qui pourront servir à d'autres agriculteurs dans le système", précise Mathieu. Lui, avait les moyens d'acheter 20 vaches mais préfère ce dispositif solidaire entre agriculteurs.

Pour les jeunes agriculteurs, ce fonctionnement peut être particulièrement intéressant car les frais de reprise de cheptel sont toujours plus importants. Les louer permet de réduire drastiquement les frais. Seuls coûts : payer le fonctionnement d'un technicien désigné par la société Gestel. Au total, il faut compter quatre visites annuelles au cours desquelles le technicien examine tout le cheptel et pas seulement les animaux loués.
 
Jacky Baudot, technicien pour Gestel / © Christian Conxicoeur
Jacky Baudot, technicien pour Gestel / © Christian Conxicoeur


"Je vérifie si les animaux sont bien nourris évidemment. Mais je peux apporter aussi des conseils sur l'alimentaire ou les soins", raconte Jacky Baudot. Le technicien a une vingtaine de départements à surveiller. "On est dans le même bateau : on veut que l'éleveur réussisse", sourit l'expert. 

La location de vache laitière est un dispositif qui existe depuis près de 50 ans mais il reste peu connu des éleveurs, et à plus forte raison du grand public. En France, ce sont 30 000 bêtes qui sont ainsi louées à près de 900 éleveurs. 

 


Reportage de Christian Conxicoeur, Thierry Swiderski et Delphine Mollard
Intervenants : Mathieu Marcon (exploitant agricole), Jacky Baudot et Alexis Scarlat (Gestel)

Sur le même sujet

Les + Lus