• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Alerte à la bombe sur un vol Lyon-Rennes: un étudiant comparaîtra en mai

L'avion a été immobilisé à l'écart des pistes pour une reconnaissance des bagages par leurs propriétaires / © Image : Ange Constantin
L'avion a été immobilisé à l'écart des pistes pour une reconnaissance des bagages par leurs propriétaires / © Image : Ange Constantin

L'avion de la compagnie EasyJet avait quitté Lyon pour rejoindre Rennes vendredi après-midi. Il a été contraint de faire demi-tour et de poser à St-Exupéry après une alerte à la bombe. L'auteur de cette alerte a été identifié: c'est un étudiant qui ne voulait pas que ses parents le rejoignent.

Par Dolores Mazzola

 
Vendredi 18 janvier, un avion de la compagnie easyJet, parti de Lyon pour Rennes et transportant 150 passagers, avait rebroussé chemin en vol après un appel téléphonique anonyme faisant état de la présence d'une bombe à bord de l'appareil. L'incident avait entraîné une interruption totale du trafic durant 40 minutes.

Identifié, l'auteur de l'alerte est convoqué le 21 mai


 "Il s'agit d'un étudiant rennais âgé de 23 ans, qui ne souhaitait pas que ses parents, qui avaient pris place à bord de cet avion, le rejoignent à Rennes", a indiqué le procureur de la République de Rennes dans un communiqué, ajoutant que l'intéressé reconnaissait les faits. L'étudiant "ne paraît pas atteint de trouble d'ordre psychologique, et est totalement inconnu des services de police. La motivation de son acte n'est d'aucune manière en lien avec une quelconque action terroriste", précise encore le parquet.

"A l'issue de sa garde à vue, il a été déféré au parquet de Rennes, et s'est vu remettre une convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel à l'audience du 21 mai prochain, pour répondre de ces faits qualifiés de communication de fausses nouvelles compromettant la sécurité d'un aéronef en vol", ajoute le parquet. 
Il devra d'ici là respecter le contrôle judiciaire auquel il a été soumis, qui lui impose notamment de se présenter régulièrement au commissariat de Rennes et lui interdit l'accès à tout aéroport.

Le jeune homme encourt une peine de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Sur le même sujet

Tombola sur Snap

Les + Lus