Amendement Rudigoz : Wauquiez menace à son tour le Grand Lyon

Laurent Wauquiez Président LR de la Région Auvergne Rhône-Alpes / © f3 AURA
Laurent Wauquiez Président LR de la Région Auvergne Rhône-Alpes / © f3 AURA

Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes évoque "une véritable déclaration de guerre" de la part du Ministre de l'intérieur Gérard Collomb et demande le retrait de l'amendement qui fait polémique

Par Yannick Kusy

Cet amendement, qui a provoqué vendredi 17 novembre un véritable soulèvement de nombreux élus, prévoit de déroger à la loi Notre, à laquelle les collectivités sont soumises. Cette dérogation ne concernerait que la Métropole de Lyon, et permettrait à celle-ci de récupérer une partie des financement alloué par l'Etat aux régions pour assurer la compétence transport, dont les départements n'ont plus la responsabilité.

Dans un communiqué, la Région Auvergne Rhône-Alpes estime que cet amendement a été voté "en catimini". Selon l'équipe de Laurent Wauquiez : "Gérard Collomb se comporte en République bananière où tout lui semble permis. [] Gérard Collomb use de sa fonction à des fins partisanes au détriment d’une très large partie des territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes "

soit M. Collomb fait retirer cet amendement, soit la Région en
tirera tous les enseignements

Pour Laurent Wauquiez, cette décision correspondrait à une baisse brutale significative des ressources de la région. 
C'est pour cette raison qu'il brandit la menace de représailles : "Ainsi, soit M. Collomb fait retirer cet amendement, soit la Région en
tirera tous les enseignements et compensera la perte par une réduction des dotations attribuées à la Métropole de Lyon. Il est hors de question 
que les autres communes d’Auvergne-Rhône-Alpes subventionnent les caprices du ministre d’Etat." ajoute le communiqué

L'amendement devrait à nouveau être soumis au vote en raison d'irrégularités.
Réaction d'Etienne Blanc à l'amendement Rudigoz
Réaction : Etienne Blanc 1er vice-président de la Région Auvergne Rhône-Alpes - France 3 Rhône-Alpes



Sur le même sujet

Un village du Cantal privé de téléphone et d’internet depuis deux mois

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés